Une division de plus à l'UDI

La gauche moderne existe toujours. Le parti créé par Jean-Marie Bockel, ex du PS et éphémère ministre de Nicolas Sarkozy, n'est plus rattaché à l'UMP et fait désormais partie des membres fondateurs de l'UDI. Ce jeudi, ses membres lyonnais ont tenu à livrer, par communiqué, leur ressentiment envers les dirigeants lyonnais du parti centriste. "L'UDI du Rhône donne actuellement l'impression d'une armée " mexicaine" , c'est à dire d'un groupe sans direction claire et cohérente , une somme d'entités disparates , peuplé de petits chefs dont certains prêts à trahir ou qui ont déjà trahi.... La cause du centre à Lyon est mal menée aujourd'hui et un très mauvais coup a été portée à la campagne de Michel Havard, candidat pourtant rassembleur", pointe Patrice Schoendorff, le responsable local de la Gauche Moderne. Une position forte qui ne constitue pas pour autant une surprise. Patrice Schoendorff soutenait Emmanuel Hamelin lors de la primaire UMP.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut