Philippe Cochet Autre Direct
© Tim Douet

Retour de Collomb à Lyon : “un scandale d’État” pour Philippe Cochet

Le chef de file Les Républicains dans le Rhône, s’est emporté contre Gérard Collomb qui a annoncé sa volonté de revenir à Lyon ce mardi. Il a demandé la démission du ministre.

“C’est un scandale d’État. Une première sous la 5e République ? Une annonce est incompréhensible, insensée, inadmissible. L’honneur de la République exige que le Président de la République démissionne son ministre d’État”, s'est emporté Philippe Cochet ce mardi matin en réaction à l'annonce de Gérard Collomb qui a officialisé sa candidature à la mairie de Lyon en 2020. “Un ministre annonce, dans le dos du Président de la République et du Premier ministre, un remaniement du gouvernement 8 mois à l’avance. Cette annonce d'un départ anticipé pour des raisons politiciennes locales est un camouflet hallucinant pour le Président de la République dont c’est la prérogative”, a estimé le maire de Caluire-et-Cuire. Pour ce dernier c'est “surtout un signal très inquiétant pour celles et ceux qui assurent chaque jour la sécurité des Français. En cette période sensible, y-a-t-il encore un patron des forces de police et de gendarmerie ? Le ministre a les idées ailleurs ! Il n’est pas totalement mobilisé dans la lutte contre le terrorisme et la protection quotidienne des Français”

La fin du macronisme ?

Pour Philippe Cochet, cette annonce précoce et surprise du ministre de l'Intérieur symbolise “l'effondrement du système politique de Gérard Collomb à Lyon, que l’intéressé a toujours présenté comme précurseur du marcionisme”. “Il n’y a plus de majorité entre nouveaux marcheurs et socialistes historiques. Il y a le feu… Le ministre de l’Intérieur n’a pas d’autre choix que de rentrer ventre à terre pour essayer de sauver les meubles et assurer sa retraite lyonnaise. Les systèmes Macron et Collomb s’effondrent « en même temps”, conclut l'élu métropolitain.

à lire également
Thierry Coste, lobbyiste des chasseurs, et Gilles Chabert, conseiller montagne de Laurent Wauquiez © Brut / MaxPPP (montage LC)
Gilles Chabert, le conseiller spécial Montagne de Laurent Wauquiez, possède un carnet d’adresses bien rempli. Quant à Thierry Coste, le lobbyiste en chef des chasseurs, il a courroucé Nicolas Hulot, qui l’a mentionné au rayon des raisons l’ayant poussé à démissionner – une parmi les nombreuses victoires enregistrées par les chasseurs depuis le début du quinquennat Macron.
2 commentaires
  1. Laurent Chartinier - 18 septembre 2018

    "précurseur du marcionisme”. Marcion est une personnalité du christianisme ancien. Certes Emmanuel Macron est omnipotent mais quand même...

  2. Gaë De Lyon - 18 septembre 2018

    C'est assez incroyable avec une communication désastreuse et une politique déroutante menée par Macron, ce pauvre Monsieur cherche une polémique là ou il n'y a rien. Apparemment il n'a rien d'autre à reprocher à Collomb... Va falloir trouver mieux pour les municipales sinon ça va être encore un bouillon pour LR.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut