Perben presque élu

L'ancien ministre s'est félicité de la position des quatre candidats UMP de Lyon, tandis qu'au contraire, Jean-Jack Queyranne (PS) jugeait que deux circonscriptions de Lyon, la 1ère 2e, était prenables par la gauche.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut