Peizerat entre en piste

Jean-Jack Queyranne a dévoilé hier sa prise venue de la société civile : Gwendal Peizerat, champion olympique de danse sur glace. Entrepreneur et future star de la télé-réalité.

Droit comme un i, les cheveux gominés, Gwendal Peizerat, 37 ans, s'est préparé au grand saut. Hier, après Peizerat le patineur, Peizerat l'entrepreneur, est entré en piste Peizerat l'homme politique. A ses côtés, Jean-Jack Queyranne biche, tout fier de nous présenter sa prise venue de la société civile. C'est pas tous les jours que l'on est assis à côté d'un champion olympique. Et pourtant, il devrait s'y habituer : le blond sportif sera en 7e position sur sa liste dans le Rhône, en bonne place éligible. En cas de victoire, il pourrait même décrocher la vice-présidence aux Sports.

Queyranne : "C'est un bel exemple pour les jeunes"

"Nous ne sommes pas un parti sclérosé“, se gargarise le président sortant. “Les listes socialistes sont appelées à s'ouvrir. Les portes seront ouvertes jusqu'à la fin du mois". Il introduit son nouveau colistier : "Il a montré par le passé combien il était un gagneur. Sa discipline exige beaucoup de travail, de maîtrise et en même temps beaucoup d'élégance", commente-t-il, poète. Il évoque aussi Peizerat l'entrepreneur émérite, fondateur d'une société Soléus spécialisée dans le contrôle des équipements sportifs. "Il a opéré une reconversion réussie, souligne Queyranne. C'est un bel exemple pour les jeunes". Ça tombe bien : le bel exemple sera avec lui.

Peizerat : "oui à l'homme, oui à son projet, oui à la gauche"

Le patineur prend alors la parole, la voix mal assurée. "Ma dernière conférence de presse, c'était il y a huit ans pour conclure ma carrière de compétiteur", se lance-t-il. Il venait d'être sacré champion olympique en danse sur glace. Il rappelle qu'il est né à Bron (ndlr : commune dont Queyranne était maire), a eu un grand oncle député de Savoie. Il le confie : il y a six ans, il avait déjà été approché par les socialistes pour les régionales mais avait décliné l'offre, accaparé par son projet d'entrepreneur. "Aujourd'hui, je dis oui, se reprend-il. Oui à l'homme, oui à son projet, oui à la région, oui à la gauche". Vient un panégyrique du président sortant qui "écoute beaucoup", fait preuve "d'humilité", "toujours calme", "attentif". "C'est un homme du développement durable", ajoute l'impétrant, à propos du président sans doute durable de la Région.

"Rhône-Alpes, c'est ma région, mes racines, mon avenir", attaque le danseur sur glace. Il insiste sur deux sujets qui lui tiennent à cœur : le sport comme lien social et le rayonnement à l'international. Synthèse des deux, il évoque la candidature d'Annecy aux Jeux-Olympiques de 2018. Il dit avoir été choqué par l'intervention en conseil régional de Renée Poussard, élue Verte, qui aurait en juillet qualifié les sportifs de dopés et d'abusés sexuellement. "Ils sont opposés au sport", accuse Peizerat à l'encontre des écologistes. Queyranne apprécie : le petit apprend vite.

"Je suis nu devant vous"

Curieusement il y a une facette de Gwendal que Queyranne n'aborde pas : c'est celle de star de la télé-réalité. Peizerat sera à l'affiche du "Koh-Lanta - le choc des héros". Heureusement pour lui, sa diffusion est prévue pour la mi-avril, après les élections. Nous pourrons alors voir ce que le nouvel élu a vraiment dans le ventre... Un problème ? Gwendal s'en sort par une pirouette - il sait faire : "Ce type d'émission fait peur à ceux qui ont des choses à cacher. Or je suis aussi nu devant vous que sur les plages de Koh-Lanta". Queyranne, à ses côtés, s'esclaffe : "pas trop, c'est l'hiver".
Vidéo : voir l'interview de Gwendal Peizerat

à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Dans l'hypothèse où l’élection présidentielle aurait lieu ce dimanche, Laurent Wauquiez n'obtiendrait que 8 % des voix selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews. Emmanuel Macron, lui, est le président le plus populaire après un an de mandat depuis Jacques Chirac en 2003. C'est une petite claque pour Laurent Wauquiez. Le président […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut