Étienne Blanc, à l’hôtel de région, en mai 2018 © Tim Douet
Étienne Blanc, à l’hôtel de région, en mai 2018 © Tim Douet

Lyon : Etienne Blanc en lice pour affronter "un certain" Gérard Collomb

À la fin de l'assemblée générale de l'association des maires de l'Ain, le n°2 de Laurent Wauquiez à la région a annoncé se consacrer plus activement à la préparation  des municipales de 2020 d'ici quelques mois.

En janvier, Etienne Blanc adressera au préfet sa démission de maire de Divonne-les-Bains, dans l'Ain. C'est ce qu'a précisé le premier vice-président du conseil régional, maire de cette commune de 10 000 habitants depuis plus de 27 ans. "C'est la dernière fois que je préside cette assemblée" a annoncée ce vendredi l'élu Les Républicains à Bourg-en-Bresse, face aux adhérents de la branche départementale de l'association des maires de France (AMF 01). "Ma famille politique me demande d'observer d'un peu plus près ce qui se passe à Lyon et sur la métropole", a-t-il ajouté. Une démission avec l'objectif affichée de préparer plus activement la campagne des municipales pour affronter "un certain Gérard Collomb", aurait plaisanté l'élu.

En juin dernier, Etienne Blanc se confiait dans les colonnes de Lyon Capitale sur ses volontés de rassemblement mais restait évasif sur une annonce claire de candidature.  "Le moment venu, la personne la plus à même de porter ce rassemblement [de la droite] sera choisie. Ce peut être moi ou un autre. Si c’est moi, je ne dirai pas non. Mais le préalable, c’est le travail de reconstruction". Plus loin, il ajoutait. "L’avenir de la droite lyonnaise est un peu là : il faut que ce soit Geourjon et Broliquier et Blache et Guilland et Buffet et Blanc. Laurent Wauquiez aura son mot à dire sur le choix du candidat. Il observe actuellement. Si j’étais à sa place, j’aurais un a priori favorable me concernant". Il semblerait que l'a priori se soit confirmé.

2020 – Étienne Blanc  : “Je ne dirai pas non”

à lire également
Quelques instants après la réélection de Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert (GRAM) donnait au nouveau maire de Lyon un discours haut en couleurs. Une semaine après, elle fait le buzz sur les réseaux sociaux.
2 commentaires
  1. valency - 20 octobre 2018

    faut être lyonnais implanté pour faire maire de Lyon, il n'y a que Barre qui a échappé à cette règle ... est-ce que ce Blanc (bec) est à la hauteur ? ... question.... lol

  2. Galapiat - 20 octobre 2018

    pour faire maire ou être élu, !! Blanc bec humour d'un gout douteux , pas drôle.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut