Lyon, Dominique Perben (UMP) : quitte ou double

S'il gagne malgré tout, l'ancien ministre de la Justice imposera le respect. Lyon deviendrait ainsi le couronnement d'une carrière politique qui ne l'a jamais vu perdre une élection. S'il perd, il a intérêt à décrocher au moins la mairie du 3e, s'il veut espérer conserver un certain crédit, et briguer un jour d'autres fonctions. La présidence du conseil général, par exemple. "Un scénario envisageable, si Mercier devient ministre" confie un élu UMP.

Participez au débat sur les municipales dans le 3ème arrondissement de Lyon

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut