Vincent_Meyer

Législatives 9e circonscription : Vincent Meyer pour l'instauration d'une "loi cadre sur la santé"

SÉRIE (9e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes ? Vincent Meyer nous répond. Il est le candidat de Europe Ecologie Les Verts dans la 9e circonscription du Rhône (Anse, Beaujeu, Belleville, Gleizé, Monsols, Villefranche-sur-Saône)

Âgé de 60 ans, il est aujourd’hui médiateur en entreprise, formateur et conseiller en dialogue social et risques psycho sociaux. Il est membre du Conseil Politique Régional de EELV, et a mené la campagne des cantonales à Anse (15,2 % des voix).

Lyon Capitale : Êtes vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

L’enfant a d’abord besoin de stabilité et d’amour. La préférence sexuelle n’est pas l’essentiel dans cette affaire. Les couples de même sexe doivent pouvoir bénéficier des droits conférés aux couples de sexes différents : le mariage, mais également le droit d’adopter et de fonder une famille dans les conditions qu’ils auront choisies. Dans les cas d’adoption, un accompagnement doit être proposé aux parents (quels qu’ils soient) pour qu’ils puissent effectuer l’éducation dans “l’intérêt supérieur de l’enfant”.

Êtes vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Pour. A l’exception des personnes qui n’auraient pas été imposables les cinq années précédentes.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Une telle réponse ne peut être que très provisoire et conjoncturelle : il est impératif de proposer des alternatives pour ne plus dépendre autant du pétrole : transports en commun, politique foncière, chimie verte...

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

Non, mais il faut moduler le flux entrant en fonction des besoins et de la capacité d’accueil, il faut une vraie politique d’intégration.

Êtes vous pour créer un écart maximum de 1 à 20 maximum entre les plus bas revenus et les plus hauts revenus de la fonction publique ? Des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Nous proposons un Revenu Maximum Acceptable (30 x le SMIC), avec, au-delà, un taux d'imposition d'au moins 80 %. Un écart de 1 à 20 me semble une bonne référence.

Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Pour, c’est un droit fondamental et une nécessité pour leur intégration.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez vous la remplacer ?

Il faut abroger la loi Hadopi et légaliser les échanges non-commerciaux sans publicité entre les personnes. Une contribution doit être créée, modulée en fonction du revenu, à laquelle participeront les fournisseurs d’accès et qui sera reversée aux artistes en fonction, à la fois, des statistiques d’échanges et des avis d’une commission indépendante d’aide à la création.

Êtes vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Je suis favorable à la diminution du temps de la journée scolaire et à une augmentation du nombre de journées scolaires avec un étalement sur l’année et en concertation avec les différents partenaires concernés sur les territoires, en particulier les parents. La demi-journée supplémentaire pourrait ainsi être placée le mercredi, le samedi matin ou sur des temps de vacances.

Êtes vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Oui, il faut empêcher les augmentations sauvages et la spéculation sur les loyers.

Êtes vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

Contre sauf pour des recherches expérimentales (fusion par exemple). Il faut sortir du nucléaire en développant les énergies renouvelables et en économisant l’énergie. Après une première étape lente (cf accord EELV-PS), il faudra accélérer, car le processus total va prendre plus de 20 ans.

Êtes vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Oui, pour mettre fin aux marchés clandestins et trafics maffieux, avec une vraie politique de prévention sur les addictions.

Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

Contre. Ces projets représentent aujourd’hui des infrastructures néfastes pour l'environnement, et des dépenses gigantesques inutiles au regard des investissements absolument prioritaires dans les transports en commun.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Député, je m’engage à n’occuper qu’un seul mandat. Je suis personnellement pour le mandat unique des parlementaires. Je suis favorable à une loi rapide afin de règlementer le cumul, y compris dans le temps.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

J'ai signé la charte d'ANTICOR, très claire sur ce sujet. Je m’engage à faire la transparence personnelle sur la question de mes revenus. Je suis favorable à une loi règlementant les engagements des élus et qui préviendrait tout conflit d’intérêt. Cela doit s’inscrire, plus largement, dans un nouveau “statut de l’élu” .

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je m’engage à être un parlementaire à plein temps. La loi sur le non cumul des mandats précisera les incitations utiles à cet égard.

Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'Assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

Je proposerai une loi cadre sur la santé. Je suis effrayé par le développement exponentiel des maladies dégénératives, résultat d’une approche dépassée de la santé. La loi favorisera l’éducation à la santé, la prévention, l’alimentation saine, l’ouverture sur les thérapies alternatives, l’accès aux soins, l’application du principe de précaution (risques liés à la qualité de l’eau, aux rejets industriels, aux antennes relais). Elle restreindra le pouvoir du conseil de l’ordre et fera appel à la responsabilité individuelle.

à lire également
Près de 350 pompiers professionnels du Rhône sont en arrêt maladie et reprochent à leur direction de ne pas entendre leur souffrance depuis des mois, voir des années, face au manque d'effectif dans les casernes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut