Depuis juin, les tentatives de médiation d’Emmanuel Macron entre David Kimelfeld et Gérard Collomb ont échoué © AFP

Guéguerre avec Kimelfeld à Lyon : Collomb demande un nouvel effort à Macron

Plusieurs députés lyonnais soutiennent David Kimelfeld, le rival de Gérard Collomb, pour la présidence de la Métropole de Lyon. Le maire de Lyon demande un effort à… Emmanuel Macron.

Gérard Collomb, l’actuel maire de Lyon, est le candidat officiel de la République en Marche pour l’élection à la Métropole de Lyon en 2020. Il a été investi par le parti, soutenu notamment par le président de la République, Emmanuel Macron.

Mais il sera en concurrence directe avec l’actuel président de la Métropole, David Kimelfeld, candidat à sa succession. Ce dernier est soutenu par plusieurs députés En Marche de Lyon. Thomas Rudigoz, Anne Brugnera ou encore Jean-Louis Touraine notamment.

"Ce sont des députés que j'ai aidés à faire élire"

Ce mardi, sur LCI, Gérard Collomb a demandé à Emmanuel Macron d’intervenir : "Emmanuel Macron pourrait aussi faire un effort supplémentaire en demandant aux députés qui sont macronistes de soutenir totalement ma candidature. Des députés macronistes n’ont pas pris parti pour moi. Si le président de la République leur demande de faire un effort, à mon avis ils le feront".

"Ce sont des députés qui ont été élus dans la vague de l’élection du président de la République. Ce sont des députés que j’ai aidés à faire élire. Je n’ai pas ménagé mon temps pour aller sur tous les terrains de manière à ce qu’ils soient élus. Je pense qu’il serait normal qu’aujourd’hui ils supportent ma candidature", a conclu l’actuel maire de Lyon.

La semaine dernière, les élus pro-Kimelfeld à la ville de Lyon ont annoncé la création de leur propre groupe politique au sein du conseil municipal. Dans ce groupe politique "Progressistes et républicains", présidé par Myriam Picot, la maire du 7e arrondissement, figurent notamment quatre députés de Lyon et quatre adjoints de Gérard Collomb (lire ici).

Lire aussi : Elections à Lyon : métropole, municipale, vous êtes perdus ? Explications

 

à lire également
3 commentaires
  1. JANUS - 12 novembre 2019

    Le triumvirat municipale (C.K.K) nous fait KK !

  2. ALAIN CHAN - 12 novembre 2019

    Franchement, cela ne donne pas du tout envie de voter pour Collomb et Kimelfeld. C'est la droite et surtout les verts qui vont récupérer les nombreux déçus et autres désappointés. Quels sont vraiment les différences entre Kimelfeld et Collomb, le premier est plus gentil avec les services et les élus, mais pour les habitants, on ne comprend pas bien sa différence. Kim a une tête de chef d'entreprise de province, il représente un bourgeois bienveillant. Collomb un autocrate, mais il fait avancer les dossiers et ne lâche rien. Que faire ? Nous avons besoin d'un nouveau regard sur la métropole, pas d'Iznogoud. La priorité, c'est l'écologie aujourd'hui. Nous ne pouvons plus nous développer de la même manière. Vivement les programmes que chacun compare. Pour l'instant ce petit monde en marche fait pareil avec quelques différences de principe.

  3. Lionnel b - 12 novembre 2019

    Franchement il devient ridicule ce vieux monsieur il pleure car on lui a donné une investiture qu il a jamais demandé

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut