Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet

Grand Lyon : David Kimelfeld salue l’élection de Gérard Collomb

Le président de la métropole de Lyon a salué ce lundi après-midi l’élection de Gérard Collomb à la fonction de maire de Lyon. Philippe Cochet, leader de l’opposition LR à la métropole, a de son côté salué le retour de celui qu’il a appelé “l’opportuniste”.

Malgré l'absence du nouveau maire de Lyon dans l’hémicycle de la rue du Lac, David Kimelfeld a tout de même tenu à saluer son élection en début de conseil métropolitain ce lundi. “Ce matin, Gérard Collomb a appelé à une grande et belle collaboration avec la métropole. Cette collaboration, que nous avons inaugurée avec Georges Képénékian, gardera la même régularité et intensité”, a assuré le président de la métropole, qui a tenu à saluer l'action de Georges Képénékian.

“La métropole doit être attractive, attentive aux plus fragiles et à la question climatique. Je souhaite que cette vision nous puissions la partager avec tous les élus”, a déclaré David Kimelfeld.

“Gérard Collomb ne fait qu’un seul geste : il retourne sa veste”

Philippe Cochet a lui aussi salué, à sa façon, le retour de l'ancien ministre de l'Intérieur. “Gérard Collomb a reçu 41 voix ce matin, c'est moins qu'en 2014, mais ça passe encore. C'est le retour du fils prodigue, mais pas exactement le même qu’à l’époque puisque ce n'est pas celui qui a été socialiste, ni celui qui a été macroniste. C'est celui qui, sentant l'amateurisme macronien, a choisi de revenir à Lyon pour assurer sa retraite électorale”, a débuté le président du groupe Les Républicains.

Pour lui, “le discours du nouveau maire de Lyon était pathétique ce matin”. “On a découvert ce matin de nouveaux sujets qui passionnent Gérard Collomb. Ce ne sera qu'une conversion de plus, comme dans L'opportuniste de Jacques Dutronc. Gérard Collomb ne fait qu'un seul geste : il retourne sa veste”, a conclu le maire de Caluire-et-Cuire.

à lire également
Véronique Trillet-Lenoir, entourée de David Kimelfeld et François-Xavier Pénicaud.
Une vingtaine d'élus du Rhône de la République en Marche se sont réunis ce matin pour présenter un manifeste pour les Européennes de dimanche. Au total, 122 élus du département ont signé cet appel à soutenir la liste Renaissance.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut