Bruno Bernard, la tête de liste écologiste.

Grand Lyon : après la vague verte, tout savoir sur l'élection du nouveau président

Virtuellement élu président de la métropole après avoir remporté neuf circonscriptions sur quatorze dimanche 28 juin, Bruno Bernard devrait officiellement prendre ses fonctions ce jeudi matin et devenir le premier président de la collectivité élu au suffrage universel direct. Il ne lui reste plus qu’une étape à franchir : être désigné par ses pairs.

Fort d’une majorité absolue de 84 conseillers métropolitains sur les 150 désignés au second tour par les électeurs, le troisième tour ne devrait être qu’une formalité pour Bruno Bernard. À partir de 10h, les nouveaux élus métropolitains vont se réunir en conseil métropolitain extraordinaire, exceptionnellement organisé à la Cité internationale pour des raisons sanitaires liées au Covid-19. Le lieu pourrait avoir des allures de salle d’examen plus que d’hémicycle politique puisque les élus seront disposés sur des tables individuelles dans des périmètres de 4m2 pour éviter les contacts.

Qui pour se présenter contre Bernard ?

Ces deux rivaux de second tour ne devraient pas se présenter contre lui. François-Noël Buffet, battu dans sa propre circonscription, ne tient pas particulièrement à présenter sa candidature. S’il devait passer son tour, le sénateur LR sera-t-il remplacé par un de ses camarades. En 2017, Véronique Sarselli s’était présentée sans succès. Philippe Cochet qui devrait présider le groupe LR se risquera-t-il ? David Kimelfeld, président sortant, fera, lui, l’impasse sur une candidature de témoignage selon son entourage. “À aucun moment, je n’ai pensé présenter ma candidature à la présidence de la métropole. Cela n’aurait pas de sens. Une majorité claire s’est dégagée des urnes”, explique l’ancien président du Grand Lyon. Les 21 conseillers métropolitains issus de ses listes devraient se scinder en deux groupes. Marc Grivel, vainqueur sur la circonscription Val de Saône, va recréer avec un groupe Synergies indépendant. Entre Les Républicains et Gérard Collomb, l’union n’aura duré que le temps du second tour. Les deux camps ont prévu de faire groupe séparé.

Kimelfeld ouvrira la séance

C’est le président sortant, et sorti, qui lancera cette séance en prononçant un petit mot avant de laisser la place à la doyenne de l'assemblée Michèle Vullien. Ce sera l'élu de la circonscription Rhône Amont Matthieu Vieira, le plus jeune, qui sera désigné secrétaire de séance et aura la tache, plutôt ingrate, de faire l'appel (durant tout le mandat) et de participer au dépouillement.

Le vote se déroulera à bulletin secret avec trois isoloirs mis à disposition pour éviter les coups d'oeil, bien ou mal intentionnés des voisins. Certains élus faisant chaque fois le choix de ne pas se rendre à l'isoloir, la diffusion sera coupée pendant ce vote pour ne pas apercevoir les petits papiers de chacun. Après la proclamation des résultats vers midi, le nouveau président prononcera son discours.

Un exécutif à définir

L'après-midi, ce sera au tour des élections des vice-présidents, un par un, avant la désignation de la commission permanente. Cette dernière était jusqu'ici fermée à l'opposition. Un choix politique assumé par Gérard Collomb, puis par David Kimelfeld qui sera, loi oblige, modifié par le nouvel exécutif écologiste. Un certain nombre de vice-présidences sont déjà connues.

Emeline Baume sera la première vice-présidente en charge de l’économie. Béatrice Vessiller sera en charge de l’urbanisme. Le maire PS de Villeurbanne, Cédric Van Styvandael, récupérerait la délégation culture. Renaud Payre, chef de file de la Gauche unie, pourrait se voir confier la politique du logement. Fabien Bagnon, ancien président de la Ville à Vélo, se verrait confier la vice-présidence en charge des mobilités douces au sein d’un pôle déplacement où Jean-Charles Kohlhaas s’occuperait des transports en commun. Le Sytral serait lui présidé par Bruno Bernard en personne.

Suivez dès jeudi matin en direct sur lyoncapitale.fr l'élection du président de la métropole de Lyon. 

1 commentaire
  1. JANUS - jeu 2 Juil 20 à 11 h 27

    La "dégagite" a fonctionné ! 6 ans avant la suivante….

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut