Georges Képénékian
© Tim Douet

Georges Képénékian officiellement candidat à la mairie de Lyon

Le 1er adjoint de Gérard Collomb sera candidat lors des municipales de 2020 à Lyon. 

L'ancien maire de Lyon qui a cédé sa place à Gérard Collomb lorsque ce dernier est revenu du ministère de l'Intérieur a annoncé ce lundi dans Tribune de Lyon sa candidature à la mairie de Lyon. Très proche de David Kimelfeld, le président de la métropole qui souhaite se présenter face à Collomb aux élections métropolitaines, Georges Képénékian assure que sa candidature est indépendante. “Il n’y a pas de ticket entre lui et moi, mais une vraie complicité. Nous sommes les premiers depuis Louis Pradel avec David à avoir été chacun à la tête des deux entités et cette co-construction que j’appelle de mes vœux doit encore s’amplifier. On ne peut pas décider de tout tout seul”, a-t-il confié à nos confrères. 

Disciple du maire de Lyon, dont il a été le 1er adjoint, l'ancien chirurgien souhaite désormais tourner la page des années Collomb à Lyon. “Pour moi, nous arrivons aujourd’hui à la fin d’un cycle de 20 ans. Il faut saluer tous ceux qui ont participé à la transformation de la ville autour de Gérard Collomb, mais je crois qu’il faut aujourd’hui proposer quelque chose de nouveau”, a-t-il assuré auprès de l'hebdomadaire. 

David Kimelfeld a salué cette annonce et lui a assuré son “soutien” et sa “confiance” dans “la bataille électorale qui s'ouvre”. 

à lire également
Etienne Blanc dévoile son programme pour les municipales de 2020 à Lyon
Le candidat des Républicains présentait, ce jeudi matin, son programme pour la ville de Lyon. Autour d’une soixantaine de propositions, Étienne Blanc veut tourner “en douceur” la page des années Collomb.
6 commentaires
  1. vieux caladois - 14 octobre 2019

    mais..il a toujours semblé être un figurant ?

  2. PAUL Gabriel - 14 octobre 2019

    Il serait temps que Mr Gérard Collomb 73ans en 2020, 79ans en fin de mandat, comprenne qu'il faut laisser la place.

    1. vieux caladois - 14 octobre 2019

      si Képénékian est élu, le vrai patron c'est qui ?

  3. ALAIN CHAN - 14 octobre 2019

    Quel bordel. Collomb ne tient plus rien depuis sont départ au ministère de l'intérieur. C'est probablement fini pour lui à la métropole, mais il va faire campagne et les ravages vont être considérables. Les verts ou la droite ont leur chance de passer dans le cirque ambiant. J'espère qu'il y aura une surprise.

  4. JANUS - 14 octobre 2019

    Képé. l'outsider plan plan !

    1. vieux caladois - 14 octobre 2019

      une photo des 2 K ensemble l'avait laissé soupçonner...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut