Pierre Larrouturou © Antoine Merlet

Élections européennes : tribune de Pierre Larrouturou

Après le débat organisé ce mercredi soir par Lyon Capitale et Sciences Po Lyon, nous avons proposé aux candidats présents de publier une tribune à quelques jours de l'élection européenne. Pierre Larrouturou, candidat sur la liste Envie d’Europe écologique et sociale, nous a envoyé sa tribune.

Changer l’Europe ? Oui, c’est possible !

Cela fait 15 ans que la droite est majoritaire au Parlement européen et préside la Commission. Un banquier (Barroso), un banquier et un ami des banquiers luxembourgeois (Junker)... Faut-il s’étonner alors que rien de sérieux n’ait été fait pour lutter contre la spéculation, protéger les services publics et négocier le Traité de l’Europe sociale que proposaient dès 2003 Jacques Delors, Stéphane Hessel et Michel Rocard ?

Mais, bonne nouvelle !, le vote de dimanche peut tout changer. Car la majorité du Parlement européen peut, enfin, basculer à gauche. Voilà l’enjeu essentiel du 26 mai ! N’en déplaise à Emmanuel Macron, il n’y a aucun risque que l’extrême droite soit majoritaire, ni même les libéraux auxquels LREM s’est associée.

Il y a deux ans, certains disaient que la gauche était morte en Europe. Mais partout elle relève la tête : après la victoire de Pedro Sanchez en Espagne, c’est aux Pays-Bas ce jeudi que les socialistes ont créé la surprise, arrivant en tête aux élections européennes ! Pour la première fois depuis vingt ans, la gauche peut gagner le Parlement européen. Or ni le groupe des verts ni les amis de Jean-Luc Mélenchon ne peuvent arriver devant les sociaux-démocrates.

Dans tous les pays, tous ceux qui veulent inventer un nouveau modèle capable de concilier efficacité économique, bien-être social et protection de la planète doivent aller voter dimanche pour des candidats qui pourront changer la course de l’Europe.

L’hymne européen est l’Ode à la Joie. Pour retrouver la joie des Fondateurs, pour être certains que nous laisserons à nos enfants une société où chacun peut vivre bien sur une planète protégée, le vote de dimanche est crucial. Europe de la dérégulation et des lobbies ou Europe de la justice sociale ? A nous de décider.

Pierre Larrouturou, candidat sur la liste Envie d’Europe écologique et sociale.

Lire aussi la tribune de Véronique Trillet-Lenoir.

Lire aussi la tribune de Benoit Schneckenburger

Lire aussi la tribune d’Agnès Marion

Lire aussi la tribune Michèle Rivasi et Grégory Doucet

Élections du 26 mai – Quelle Europe veulent les candidats aurhalpins  ?

à lire également
Critiquant un article de Libération où l'élue MoDem Fouziya Bouzerda est qualifiée de courtisane de Gérard Collomb, des élus de Lyon ont dénoncé la misogynie contre leur candidate. “Après Alice et le maire, le baron et la pute”, ont-ils titré. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut