Bruno Bonnell
©Tim Douet

Élections européennes : “Ni une victoire, ni une défaite”, selon Bonnell

Réaction de Bruno Bonnell, député LREM de la 6e circonscription du Rhône.

“Ni une victoire, ni une défaite, mais une leçon de démocratie à analyser très précisément”

“Ce soir le FN est devant, ce n’était bien évidemment pas l’objectif”

“Ça normalise la montée des populismes en France et en Europe, contrairement à 2017 où l’élection d’Emmanuel Macron allait en contre sens de cette montée des populismes”

“Montée spectaculaire de la question écologique, qui n’est pas un cas de conscience, mais un cas de confiance. C’est devenu le sujet central et LREM agit concrètement pour l’écologie, nous sommes assez injustement traités à ce sujet. Nous faisons aussi peut-être preuve de maladresse. Nous avions un “en même temps” d’intention, nous n’avons pas encore un “en même temps” d’action”

“Cette élection signe la mort de l’axe droite-gauche, et valide le nouvel axe progressistes-populistes.”

“Il y a sûrement aussi un effet Gilets jaunes, un effet anti-Macron. Le chef de l’État s’est beaucoup engagé dans cette élection : c’est normal car nous n’imaginons pas la France sans l’Union européenne.”

à lire également
Pierre Hémon a critiqué ce lundi lors du conseil du Grand Lyon l'arrivée de l'Anneau des sciences à deux pas du futur quartier du Vallon des hôpitaux à Saint-Genis-Laval. Roland Crimier le maire de cette municipalité a assuré que les deux projets sont compatibles.
1 commentaire
  1. Galapiat - 26 mai 2019

    on nous rejoue ni droite ni gauche, victoire, défaite ? et pourtant Jupiter a bien pris partie ;le soldat Bonell bien aux ordres. ferait mieux d'être plus assidu à l'assemblée

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut