Destot veut un ticket avec Collomb

Avec ce troisième mandat, Il fait aussi bien qu'Hubert Dubedout, maire socialiste "historique" de la ville. A l'image du glorieux prédécesseur, ce mandat sera celui des ambitions nationales, main dans la main, il l'espère, avec le maire de Lyon Gérard Collomb : "on est sur le même modèle, expose Michel Destot. On va pouvoir imposer le fait urbain au niveau national. Il faudra travailler sur le projet socialiste pour qu'il prenne en compte ce qui marche dans les collectivités territoriales". En la matière, difficile de passer outre Gérard Collomb. D'où cette proposition de travailler ensemble. Cette collaboration pourrait prendre la forme d'une forte activation du Réseau des grandes villes de Rhône-Alpes, "leviers de la structuration de la Région". De là à jouer les maires contre le conseil régional, il n'y a qu'un pas que Michel Destot n'ose, pour l'instant, pas franchir.

Lire également : Rhône-Alpes ; la gauche rafle tout

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut