David Kimelfeld 23.04.17

David Kimelfeld ne veut pas que Macron soit un candidat par défaut

“Il va falloir une campagne forte”, estime David Kimelfeld, soutien lyonnais d’Emmanuel Macron, ce dimanche soir. Car, si “le modèle lyonnais ne se duplique pas à l’échelle d’un pays”, il est persuadé qu’en “renvers[ant] les clivages traditionnels”, on peut “monter des projets pour la France”.

“Il ne faut pas qu’Emmanuel Macron soit le candidat qui a fait barrage au FN”, “pas un président par défaut, mais par adhésion”, a déclaré ce dimanche soir David Kimelfeld au micro de Lyon Capitale. L’intégralité de sa déclaration, avec sa réponse à la question “Le modèle lyonnais a-t-il gagné ce soir ?” ci-dessous en vidéo.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut