Comment voter à l'élection pour la présidence de l'UMP

L'élection pour la présidence de l'UMP se tiendra le 29 novembre prochain, avant un éventuel second tour prévu le samedi 6 décembre. Retour sur le déroulement d'un scrutin qui placera Bruno Le Maire, Hervé Mariton ou Nicolas Sarkozy à la tête du parti.

Le premier tour de l'élection pour la présidence de l'UMP aura lieu ce samedi 29 novembre. Un second tour est éventuellement programmé pour le samedi 6 décembre, si aucun des candidats ne venait à récolter la majorité absolue.

Bruno Le Maire, Hervé Mariton et Nicolas Sarkozy briguent tous les trois la présidence du parti, et confient leur sort entre les mains des militants de l'UMP. L'élection est contrôlée par la Haute autorité du parti, sous la présidence d'Anne Levade.

Une élection ouverte uniquement aux militants

L'élection n'est ouverte qu'aux militants UMP à jour de leur cotisation au 30 décembre 2013, et à ceux qui ont renouvelé leur adhésion, jusqu'à la date du 30 juin 2014. D'après l'UMP, cela correspondrait à 268 236 votants.

Un vote 100 % électronique

Les militants ne seront pas obligés de se rendre au bureau de leur fédération pour élire leur président : le vote se fera uniquement par internet, après une authentification sécurisée. Le vote restera secret.

Certaines fédérations seront en revanche ouvertes pour faciliter l'accès à Internet pour les militants : des postes seront mis à disposition de ceux-ci afin qu'ils puissent voter. A Lyon, par exemple, le bureau de la fédération du Rhône du 5 rue Vauban sera ouvert de 9h à 16h le 29 novembre.

Pour que chacun des militants puisse voter, y compris ceux qui se trouvent en dehors du territoire métropolitain, la période de vote sera en fait ouverte pendant vingt-quatre heures d'affilée, à partir du 28 novembre, à 20h. A noter qu'il ne sera pas possible de voter par procuration.

Le dépouillement et les résultats de l'élection

Le dépouillement se fera dès la clôture des bureaux de vote virtuels, le 29 novembre à 20h. La Haute autorité effectuera un scellement de l'urne électronique et de la liste d'émargement.

Anne Levade annoncera ensuite les résultats du premier tour au siège du parti, rue de Vaugirard, aux alentours de 20h30. Seul le résultat national sera transmis par la présidente de la Haute autorité, les résultats par fédération ne seront donc pas divulgués. L'annonce sera suivie par une déclaration de Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP.

Au besoin, un deuxième tour sera organisé à partir du 5 décembre, à 20h, selon les mêmes dispositions, afin de départager les deux candidats restants.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut