François-Xavier Pénicaud (gauche) et Paul Terra (droite) lors de l'enregistrement de l'émission l'Autre campagne

Bron : une liste refusée pour 8 minutes de retard

La liste "Bron : marquons l’alternative" a été refusée par le préfet jeudi soir. En cause : l’acte de candidature manquant d’un colistier qui est finalement arrivé à la préfecture avec 8 minutes de retard.

Oups. Un petit retard pourrait couter cher à la liste "Bron : marquons l’alternative". En effet, jeudi soir, dernier jour pour faire enregistrer les candidats aux élections municipales, les services de la préfecture ont refusé de valider la liste brondillante emmenée par Nora Begag et François-Xavier Penicaud.

Motif : l’acte de candidature manquant d’un colistier. Celui-ci, en déplacement à Avignon affirme l’avoir envoyé mardi via Chronopost, mais jeudi, la préfecture ne l’avait pas reçu, rapporte le Progrès. Dans l’urgence, le candidat s’est déplacé jusqu’à la préfecture de Lyon pour remettre son acte en mains propres. Malheureusement, il n’est arrivé qu’à 18h08, soit 8 minutes après la clôture du dépôt des listes. Trop tard, pour le préfet.

Mais pour la liste, tout espoir de voir la candidature validée a posteriori n’est pas perdu. Les candidats disposent de 24h pour contester la décision du préfet auprès du tribunal administratif qui devra se prononcer dans les trois jours quant à la validité ou non de la liste.

Joint par Lyon Capitale, François-Xavier Penicaud ne souhaite pas s’exprimer « tant qu’aucune autorité compétente ne [lui] nous aura signifié quoi que ce soit concernant [leur]notre candidature ». Un recours a-t-il été déposé ? Ce vendredi à 15h, le tribunal administratif n’avait enregistré aucune procédure relative à cette affaire.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut