Alexandre Vincendet UMP
Alexandre Vincendet ©Océane Fournier

Alexandre Vincendet (LR) : “ce soir tout commence”

Perdant de ce second tour des élections législatives face à Anissa Khedher (LREM), Alexandre Vincendet, candidat LR dans la 7e circonscription, estime que plusieurs irrégularités ont entaché le scrutin.

Il ne manquait que 248 voix au candidat LR pour être élu député. Désormais, le candidat de la 7e circonscription souhaite mettre en lumière un certain nombre d’irrégularités : “On va regarder s’il y a nature à poser un recours. (…) Il y a des règles du jeu lors d’un scrutin et les règles doivent être les mêmes pour tout le monde. Et visiblement, certains s’en sont un peu affranchis cette semaine.” Le maire de Rillieux-la-Pape s’est tout de même félicité du résultat qu’il a réalisé : “On fait le plus gros score pour un candidat LR de toute la métropole, je fais un score exceptionnel dans ma ville, près de 61 % des voix c’est un plébiscite pour un maire de transition.” Alexandre Vincendet se dit prêt à participer au renouvellement de sa famille politique : “Le combat ne s’arrête pas ce soir, il commence (…) S’il faut que je prenne des responsabilités pour que je puisse aider cette famille à se reconstruire, je ne me déroberai pas.

 

à lire également
Étienne Blanc, au conseil régional, en mai 2018 © Tim Douet
L’alternance dans la continuité, propose Étienne Blanc à la droite lyonnaise. Tendant la main aux élus Synergies du Grand Lyon. Objectif : ramener au bercail le peuple de droite séduit par Collomb. De la région, où il fait office de président bis, Étienne Blanc plaide pour une métropole dont le développement s’appuie sur les territoires voisins.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut