Gaël Perdriau, le maire LR de Saint-Etienne @JACQUES DEMARTHON / AFP

Affaire du chantage à la sextape : Gaël Perdriau en retrait de la métropole

Le maire de Saint-Étienne (Loire), dans la tourmente depuis les révélations de Mediapart, se met en congés de ses fonctions à la métropole, dont il était président.

C'est son vice-président Christophe Faverjon qui l'a annoncé ce jeudi à l'AFP : Gaël Perdriau se met en retrait de la métropole de Saint-Étienne qu'il préside depuis 2014.  La décision est “le fruit d’une réflexion collective” dans “le respect de la justice et de son rythme” dans le but de “préserver la métropole”.

Le directeur de cabinet viré

Mardi 20 septembre dans la soirée, Gaël Perdriau, qui s'accroche à son poste de maire malgré l'abandon de sa famille politique, avait déjà annoncé débarquer son directeur de cabinet Pierre Gauttieri.

Les deux hommes sont la cible d'une plainte déposée par l’ex-premier adjoint de Saint-Étienne Gilles Artigues, qui les accuse, eux ainsi que d'autres personnes, de l’avoir fait chanter à l’aide d’une vidéo intime tournée à son insu. Une procédure judiciaire qui fait suite à des révélations accablantes et nourries d'enregistrements explicites, que Médiapart a dévoilées fin août. L'enquête a été confiée au parquet de Lyon.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut