Conseil municipal de la ville de Lyon © Tim Douet
Conseil municipal © Tim Douet

Accord Collomb/LR : quatre adjoints du maire de Lyon démissionnent

L'accord Collomb LR fait déjà des dégâts. Après le départ d'une de ses têtes de liste de l'élection métropolitaine, Gérard Collomb vient d'enregistrer la démission de quatre de ses adjoints.

Dounia Besson, Gérard Claisse, Nicole Gay et Thérèse Rabatel, Les quatre adjoints du groupe Lyon Gauche Solidaires, ont annoncé ce vendredi la démission de leurs fonctions auprès du maire de Lyon suite à l'annonce de l'accord entre ce dernier et la droite LR pour les élections municipales et métropolitaines. “Il n’est en effet plus possible pour nous d’œuvrer dans ces conditions avec Gérard Collomb et Yann Cucherat pour ce dernier mois de mandat. Il n’y a plus de sens pour nous et pour notre groupe Lyon gauche solidaires à notre travail commun, restant des élus portant des valeurs de gauche, sociales et écologiques. Nous ne pouvons pas nous renier”, ont-ils déclaré. 

“Nous restons fiers des années passées ensemble depuis 2001 à travailler pour une ville et une métropole qui ont connu grâce à nous tous nombre de progrès pour la population. Mais Gérard Collomb a franchi une ligne rouge que nous ne pouvons cautionner, qui plus est dans la période actuelle où le besoin totalement lié d’écologie, de social et de relance économique durable est urgent. Cela ne peut se faire avec une droite qui réclame l’assouplissement des normes environnementales et du droit du travail ! Nous sommes au regret de voir que 19 ans de travail commun se terminent ainsi, par une manœuvre politique indigne”, concluent les quatre adjoints.

Lyon  : premiere défection dans le camp Collomb après l’accord avec LR

à lire également
Le nouveau maire de Lyon promet une alternance sur le fond comme sur la forme. Grégory Doucet prône davantage de transversalité pour une démocratie plus participative. Il s’adresse aussi aux acteurs, souvent économiques, qui durant la fin de la campagne municipale ont exprimé leur crainte d’une vague verte.
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 29 mai 2020

    Approuver des votes qui mettent encore plus de béton dans la ville, qui la minéralise encore plus, qui ne prépare pas l'autonomie alimentaire, qui font augmenter les prix et éjecte les populations aux revenus moindre, ça, ça ne les a pas gêné.

    Mais que l'étiquette soit clairement "de droite", là, ça coince... 😀

    Soit ces élus n'étaient pas très clairvoyants sur les valeurs dominantes de Monsieur Collomb, soit y'a encore quelque chose qui m'échappe. 😀
    Mais bon, à un mois de leur fin de mandat...

  2. Jol - 30 mai 2020

    ily a sans doute qq chose qui vous échappe effectivement

    1. Abolition_de_la_monnaie - 31 mai 2020

      Heureusement que rien ne vous échappe et que votre connaissance permette de faire avancer les choses 😀

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut