Michel Mercier © Tim Douet
Michel Mercier © Tim Douet
Article payant

À Thizy, les comptes malins de Mercier … à court terme

Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d'éviter de placer le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais passé l'effet d'aubaine, comme le pointe la Chambre régionale des comptes, l'horizon s'obscurcit.

La Chambre régionale des comptes a publié cette semaine son rapport sur la gestion de la commune de Thizy-les-Bourgs, une collectivité née du mariage de six municipalités voisines de Thizy. Cette nouvelle ville est forcément scrutée plus attentivement qu'une autre en raison de son créateur  : Michel Mercier. L'ancien président du département et sénateur UDI ou Modem (en fonction des époques) a fait de ce territoire son Aventin. Au conseil général du Rhône qu'il a présidé directement ou indirectement pendant 25 ans, il avait légué à ses successeurs une maison exsangue financièrement  : budget insincère et prêts toxiques. Ce précédent accompagne donc la lecture du rapport de la Chambre régionale des Comptes sur une commune comme de Thizy-les-Bourgs dont il a laissé le fauteuil de maire à Martin Sotton pour présider la communauté de communes de l'ouest rhodanien (COR).

Des effets d'aubaine

Il vous reste 71 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Michel Mercier avec son successeur au conseil départemental, Christophe Guilloteau, lors d’un meeting en 2015 © Tim Douet
Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d’éviter de laisser le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais, passé l’effet d’aubaine, comme le pointe la chambre régionale des comptes, l’horizon s’obscurcit. Il dessine une forme de pyramide de Ponzi institutionnelle.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut