Debré (UMP) : “Il faut qu’on se remette à travailler”

Bernard Debré, député UMP de Paris, était l’invité politique de Sud Radio ce lundi 15 septembre à 8h10. Il est d’accord avec les propositions du Medef sur la suppression des jours fériés et l’ouverture des commerces le dimanche.

Interrogé par le rédacteur en chef de Sud Radio, Bernard Debré, député UMP de Paris, est revenu sur la proposition du Medef de supprimer 2 jours fériés sur 11 en France. "Oui, c'est une bonne idée, et c'est évident qu'il y a un certain nombre de jours fériés qui n'ont plus raison d'être : le 8 mai, le 11 novembre." Le parlementaire suggère, comme Giscard, de les remplacer par "une journée de commémoration pour les morts des différentes guerres".

“Une meilleure image de notre pays”

Sur l'ouverture des commerces le soir et le dimanche, autre proposition du Medef, Bernard Debré y est favorable également : "Sans parler de la Chine, l'Allemagne, les États-Unis et l'Angleterre ouvrent leurs commerces le dimanche. Nous sommes un pays touristique, et vous avez onze ou douze jours fériés, tout est fermé. Si l'on ouvrait les commerces, cela ferait fonctionner le commerce et cela donnerait une meilleure image de notre pays. Il faut qu'on se remette à travailler."

à lire également
Pas d'image
S'il s'agit de ne pas "perturber l'efficacité du Medef par des ambitions catégorielles ou individuelles", Patrick Martin, le président du MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes confie être "dans la cadence" d'une candidature pour la succession de Pierre Gattaz à la tête du Medef.
Faire défiler vers le haut