Compan : “Les municipales, ce n’est pas de la tambouille”

L’Autre Campagne – Yann Compan, candidat UMP à Bron, est interrogé par Paul Terra. “J’y vais pour la gagne”, prévient-il. Dans un contexte de divisions à gauche, il espère capitaliser sur le duel Guillemot/Queyranne qui “agace les Brondillants”.

Bron, comme toutes les villes de la première couronne de l'agglomération, est un bastion de gauche. Yann Compan, le candidat UMP, veut surfer "sur la lassitude" générée par l'équipe municipale socialiste pour conquérir la ville. Il mise sur l'argument de la sécurité : "Cela passe par le renforcement de la police municipale mais aussi par le dialogue, la proximité, le préventiel dans les quartiers. J'ai toujours été un fervent partisan de la police de proximité", explique le candidat, qui veut se réapproprier le terrain.

Yann Compan promet aussi de baisser les impôts en début de mandat s'il est élu. Sur le sujet de la médiathèque, fil rouge de la campagne à Bron, il pointe un écart trop important entre la demande et le projet : "12 millions d'euros, 4 000 utilisateurs pour 40 000 habitants". Il prévoit d'occuper le site en l'ouvrant à des entreprises par le biais d'une pépinière ou le soutien scolaire. Yann Compan promet aussi de geler sur la commune la réforme des rythmes scolaires : "La réforme coûte 500 000 euros et rien n'est prêt. C'est le flou absolu."

En vidéo ci-dessous, l’intégralité de notre entretien avec Yann Compan.

Lundi 17 février, L’Autre Campagne s'intéresse au 1er arrondissement de Lyon et recevra Odile Bélinga, tête de liste d’Evidemment Lyon de Gérard Collomb.

L’Autre Campagne, l’émission politique de Lyon Capitale consacrée aux municipales dans le Grand Lyon, à suivre sur Lyoncapitale.fr chaque jour à 14h, jusqu’au 21 mars prochain.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut