Villeurbanne : Tué par balles en pleine rue

Deux homme à moto ont abattu hier soir un homme d'une quarantaine d'années cours de la République. Le passé judiciaire de la victime laisse penser à un règlement de comptes. Les deux suspects sont toujours en fuite.

En plein centre de Villeurbanne, devant un karaoké du cours de la République, l'homme d'une quarantaine d'années a été abattue froidement en début de soirée par deux hommes à moto. Les CRS ont condamné la rue toute la soirée par un cordon de sécurité. Selon des témoins interrogés sur place par Le Progrès, la victime marchait seule dans la rue et a été prise à partie par des individus à pied avant d'être touchée de près par des tirs nourris provenant de deux hommes circulant à moto. À priori selon l'AFP, il ne s'agirait pas de tir à l'arme automatique.

La piste du règlement de comptes

La victime, originaire de Vaulx-en-Velin, était connue des services de police pour des faits de vols, de trafic de stupéfiants mais aussi de braquages. Des faits pour lesquels l'homme avait été condamné quelques années plus tôt. Aucune interpellation n'a pu être faite en plein milieu de la nuit, les motards ayant pris la fuite directement après les tirs. De nombreux témoignages ont en revanche été recueillis. Les enquêteurs vont donc se pencher sur les relations de la victime ces derniers mois pour tenter de trouver une raison à ce qui ressemble à une exécution.

Un incident qui n'a pas manqué d'être repris par la presse nationale et de provoquer de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, comme celle du responsable UDI de Villeurbanne qui pointe l'incompétence de ses adversaires politiques.

2 commentaires
  1. lyonceau - sam 30 Avr 16 à 22 h 21

    Qu'est-ce que la compétence ou l'incompétence des socialistes a à voir avec ça ? Lamentable R. Moralès ...

  2. SophieV - lun 2 Mai 16 à 10 h 05

    Bret me fait bien rire avec son taux de délinquance bas à Villeurbanne, facile d'obtenir un taux de délinquance bas lorsque la police n'entre pas à St Jean ni au Tonkin.*Rv au prochain 14 juillet !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut