© Tim Douet

Lyon : les deux “décrocheurs” du portrait de Macron relaxés

Ils avaient “décroché” un portrait du président de la République le 21 février dernier dans la mairie du 2e arrondissement.

Le jugement a été rendu ce lundi, Fanny et Pierre (35 et 33 ans) ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Lyon. Ils étaient jugés pour “vol en réunion” après avoir décroché un portrait d'Emmanule Macron dans la mairie du 2e arrondissement le 21 février dernier afin de pointer du doigt l'inaction du gouvernement sur le climat. La relaxe a été prononcée “au bénéfice de l'état de nécessité et du motif légitime”, explique le mouvement citoyen pour le climat Alternativa ANV Rhône. 

Le procureur de la République avait requis une amende de 500 euros. Il n'a donc pas été suivi par la justice lyonnaise. Une première en France. Vendredi dernier, trois  militants de l'association ANV-COP21 ont été condamnés à une amende de 200 euros par le tribunal d'Orléans pour avoir décroché un portrait d'Emmanuel Macron de la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret).

1 commentaire
  1. vieux caladois - 16 septembre 2019

    leur excuse : on étaient amoureux du Président

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut