Gang des saucissonneurs : 5 à 15 ans de prison pour les accusés

Neuf personnes qui comparaissaient aux assises du Rhône pour une série de cambriolages avec séquestration des victimes viennent d’être condamnées à des peines d’emprisonnement ferme de cinq à quinze ans. Aux termes d’un procès éprouvant.

Après deux semaines de débats, le verdict est tombé ce mardi tard dans la soirée : cinq, huit, dix et quinze ans de réclusion criminelle pour les membres du “gang des saucissonneurs”. Les jeunes hommes étaient poursuivis pour une série de vols avec armes et séquestration dans la région lyonnaise, à Arnas, Décines et dans le 8e arrondissement de Lyon. Suivant le même mode opératoire, leurs victimes étaient agressées à l’aide d’une arme, tabassées puis ligotées à leur domicile avant que de l’argent ne leur soit soutiré.

“J’ai été tabassée et ligotée chez moi pour 3 500 euros”

Visiblement, les jurés n’auront pas été insensibles aux dépositions à la barre des nombreuses parties civiles, qui tour à tour ont minutieusement décrit l’effraction, l’arrivée sauvage du gang dans leur logement, et bien sûr les violences physiques subies. Des déclarations glaçantes, corroborées par les photographies sanglantes présentées à l’audience.

Verdict rendu après dix heures de délibéré

Pour celui dépeint tout au long du procès comme le “chef de la bande”, l’avocat général demandait jusqu’à vingt années de prison. Mais c’est finalement une responsabilité partagée entre les coaccusés (récidivistes pour la plupart) qu’ont retenue les neuf jurés après dix heures de délibéré.

Peu avant minuit, devant une salle d’audience pleine à craquer, six membres du gang ont été incarcérés. Sous les yeux de leurs proches, ils ont été conduits sous bonne escorte à la maison d’arrêt de Corbas. Tout comme l’avocat général, ils ont dix jours pour faire appel du verdict.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut