Spectacle à Lyon : Écocirque, quand le cirque fait sa révolution

Avec L’Écocirque qui s’installe à Lyon pendant plus d'un mois à partir du samedi 12 mars, les artistes internationaux de la troupe d’André-Joseph Bouglione veulent dépoussiérer la tradition circassienne. Une révolution éthique mais aussi une performance esthétique pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Ce sont les premiers artistes issus du cirque traditionnel qui franchissent le pas. Et pas n’importe lesquels. La famille Bouglione, l’un des plus grands noms du cirque en France, a entrepris une véritable révolution.

"Faut-il continuer à travailler comme nous l’avons fait, alors que 70 % de la population ne veut plus voir d’animaux dans les cirques ? La réponse est non !". C’est ainsi qu’André-Joseph Bouglione a pris la décision de bannir toute forme d’exploitation animale dans ses spectacles. Avec l’Écocirque, qui fait étape à Lyon à partir du 12 mars, la troupe ne présentera des animaux que sous la forme  d’hologrammes.


Un esprit populaire préservé


Nous avons pu assister à une représentation avant son étape lyonnaise, et le résultat est bluffant. Car ce spectacle ne se contente pas seulement de bannir les animaux vivants. C’est une toute nouvelle forme artistique que propose l’Écocirque, avec un univers qui allie poésie et nouvelles technologies, dans une ambiance rock élaborée par des musiciens sur scène.

L’Écocirque veut néanmoins conserver l’esprit populaire des chapiteaux traditionnels avec des clowns, des jongleurs, des cracheurs de feu, des trapézistes, des lanceurs de couteaux et autres acrobates qui viennent accompagner les images projetées, notamment celles d’animaux presqu'aussi vrais que nature.


L‘écologie comme fil conducteur


Cette volonté de respecter le bien-être des animaux s’’accompagne également d’une préoccupation environnementale plus globale. L’Écocirque fonctionne uniquement à l’énergie verte et l’accueil des spectateurs s’organise autour d’un Écovillage (artisans locaux, foodtrucks, circuits courts, recyclage des déchets…).

© François Dehurtevent

Cet espace propose des conférences, des animations et des expositions autour de cette révolution des arts du cirque et des enjeux écologiques. Une réflexion qui s'adresse plus particulièrement aux jeunes générations.


Écocirque, du 12 mars au 27 avril. À la Confluence, Lyon 2e. Réservation ici


 

 

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut