Opéra de la Renaissance (Oullins)

Cet opéra de poche pour trois grands pianos de concert et quatre chanteurs est mis en scène par Paul Desveaux. "Par ses reprises de thèmes, ses accents violents, et en contre-point, la forme ténue de trois pianos pour un opéra, la musique de Philip Glass est aussi névrosée que l'œuvre de Cocteau" estime le metteur en scène. A propos de la musique de Glass, il précise : "Elle a la légèreté des choses fragiles mais précieuses. Elle a une certaine mélancolie aux accents de gaîté. Elle collectionne les petits objets musicaux comme ces enfants terribles qui amassent dans leur chambre des objets insolites".

Les 18 et 19 mars au théâtre de la Renaissance à Oullins. 04 72 39 74 91. www.theatredelarenaissance.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut