Nuits de Fourvière 2015 Parapluies de Cherbourg troupe
© DR

Michel Legrand rouvre les Parapluies de Cherbourg à Lyon

À 83 ans, le compositeur porte enfin à la scène Les Parapluies de Cherbourg : chose (à Demy) promise, chose due !

Michel Legrand, sur la scène du Châtelet à Paris lors de la création des “Parapluies de Cherbourg” en septembre 2014 © DR

© DR
Le compositeur Michel Legrand.

“J’avais fait une promesse à Jacques Demy, celle que nos Parapluies deviendraient un jour un classique de la scène.” Il aura pourtant fallu attendre cinquante ans, depuis la Palme d’or décernée en 1964 au film Les Parapluies de Cherbourg, cette miraculeuse collaboration entre le réalisateur et le compositeur, pour que Michel Legrand honore enfin sa promesse...

“Trop nouveau” pour les années 1960 ?

Anne Vernon et Catherine Deneuve dans “Les Parapluies de Cherbourg”, de Jacques Demy © Ciné Tamaris

© Ciné Tamaris
A. Vernon et C. Deneuve dans “Les Parapluies de Cherbourg”.

Dans le sillage des comédies musicales hollywoodiennes, le tandem nous avait livré dans les années 1960 sa vision “nouvelle vague” de l’exercice, qui, malgré la réticence des producteurs (ils jugeaient le projet par trop “nouveau”), fut aussitôt couronnée du succès que l’on connaît.

Mais transformer une œuvre pensée pour les studios en un spectacle joué en direct n’est pas une mince affaire et cela dut nécessiter de nombreux ajustements, sans parler du fait qu’actualiser une œuvre à la fois populaire et d’avant-garde il y a cinquante ans sans trahir la magie des Parapluies tenait de la mission impossible...

Sempé pour la touche désuète en 2015

Element du décor pour la mise en espace des “Parapluies de Cherbourg” réorchestré par Michel Legrand, 2014 © J.J. Sempé

© J.J. Sempé
Elément du décor dessiné par Sempé.

Michel Legrand a décidé de mettre les petits plats dans les grands en convoquant notamment la soprano Natalie Dessay dans le rôle de Mme Emery (chanté dans le film par sa sœur, Christiane Legrand).

Marie Oppert assure quant à elle le rôle de Geneviève, immortalisé jadis par la jeune Catherine Deneuve dans son premier grand rôle... Une distribution de haut vol donc (Laurent Naouri, Vincent Niclo...) et la présence de Legrand lui-même à la direction d’orchestre ! Les décors, confiés à l’illustrateur Sempé, apporteront sans doute une touche à la fois désuète et originale à l’édifice.

Certes, n’espérons pas retrouver dans cette production le charme discret d’une œuvre venue au monde sous l’influence de la Nouvelle Vague, mais saluons le casting ainsi que la présence du maître d’œuvre Michel Legrand. Lequel, on l’espère, ne saura trahir son complice librettiste Jacques Demy, disparu en 1990 mais qu’on imagine suivre le bon déroulement des opérations tel un fantôme philanthrope chuchotant à l’oreille de son ami compositeur.

Les Parapluies de Cherbourg – Jeudi 25 et vendredi 26 juin à 22h, au théâtre antique, dans le cadre des Nuits de Fourvière 2015.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut