Julien Delmaire Georgia
Julien Delmaire © JF Paga/Grasset

Livres de Noël : une Georgia venue du slam

À l’approche des fêtes, Lyon Capitale vous propose (presque) chaque jour jusqu’à Noël sa sélection dans les vitrines des libraires. Aujourd’hui, le premier roman (d’amour) du slameur Julien Delmaire.

Dès les premières pages de Georgia, premier roman de Julien Delmaire, on est happé par le rythme et la musicalité qui se dégagent de l’écriture. D’autant qu’elle a aussi une puissance d’évocation surprenante. Sans doute faut-il voir là l’influence des autres activités de l’auteur, impliqué dans le slam et la poésie sonore. Mais la force du style n’est pas le seul atout de ce roman. L’histoire qui se déploie a aussi le don de tenir le lecteur en haleine.

C’est une tragédie moderne. À la fois banale et singulière, elle raconte l’amour intense qui unit deux êtres rejetés par la vie. Elle surgit dès la première rencontre entre Venance et Georgia. Lui est un clandestin à la peau noire et elle une junkie, prête à peu près à tout pour fumer son “brown”. Deux êtres qui ont en commun la fatalité du malheur qui plane sur eux. Julien Delmaire leur redonne toute leur dignité, creuse bien au-delà du cliché, montre la complexité de ces deux personnages et la dureté du milieu dans lequel ils évoluent. Leur amour, décrit comme une parenthèse de joie, est d’une saisissante beauté. Magnifiquement retranscrite.

---

Georgia, de Julien Delmaire, éd. Grasset, 256 pages, 17 €.

-----

Cet article est extrait du cahier Culture de Lyon Capitale 726 (octobre 2013). Pour d’autres idées de lectures ou de livres à offrir, cliquer ici ou .

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut