@Pexels/ Roxanne Shewchuk

Les expositions autour du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes

Paris, Lens, Lyon, Vif, Figeac... Point sur les expositions consacrées à Champollion.

Statuette du Nil divin-Hâpy, aux formes androgynes. Basse époque. Vers 664-332 AEC. Bronze, H. 20,9 cm Pièce acquise au XVIIIe siècle par la municipalité de Lyon © Musée des Beaux-Arts de Lyon
Statuette du Nil divin-Hâpy, aux formes androgynes. Basse époque. Vers 664-332 AEC. Bronze, H. 20,9 cm
Pièce acquise au XVIIIe siècle par la municipalité de Lyon © Musée des Beaux-Arts de Lyon

Il y a 200 ans, Jean-François Champollion, un jeune savant isérois, réussissait l’impossible : déchiffrer le code des hiéroglyphes, resté muet pendant des millénaires. Soudain, des siècles d’histoire redeviennent lisibles et les secrets d’une civilisation renaissent à la lumière. Le savant isérois de 32 ans rend possible la compréhension de l’une des plus grandes civilisations de l’Antiquité, donnant naissance à une nouvelle science, l’égyptologie.

Lyon Capitale fait un point sur les expositions consacrées à cette découverte "qui change notre rapport au monde au même titre que la découverte de l’Amérique ou celle de la relativité générale" selon Vincent Rondot, directeur des antiquités égyptiennes au Louvre (Le Monde) .

 

 

‘ À la recherche des hiéroglyphes oubliés
Jean-François Champollion – François Artaud
Le musée des Beaux-Arts s’associe à la célébration du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, en 1822, à travers la relation scientifique et amicale qu’entretinrent pendant plus de vingt ans le premier directeur du musée de Lyon, François Artaud, (1767-1838) et Jean-François Champollion (1790-1832).
Du 1er octobre au 31 décembre
Musée des Beaux-Arts de Lyon

‘ Musée Champollion
Installé dans la propriété familiale des Champollion, le musée Champollion présente la vie et l’œuvre de Jean-François, célèbre déchiffreur des hiéroglyphes, et de son frère aîné Jacques-Joseph, également intellectuel de renom. Au sein de la maison, les espaces reconstitués, les objets personnels et notes de travail vous plongent dans l’effervescence intellectuelle du début du XIXe siècle. De l’Isère jusqu’aux rives du Nil, assistez à la redécouverte de l’Égypte et à la naissance de l’égyptologie. Profitez également du jardin et du parc restitués dans l’esprit du XIXe siècle.
Exposition permanente
Musée Champollion, Vif (Isère)

‘ Les Écritures du monde
À partir des travaux du célèbre déchiffreur des hiéroglyphes, les collections racontent la fabuleuse aventure de l’écriture et invitent à un voyage à travers les cultures du monde entier : du Mexique à la Chine en passant par l’Égypte et le Proche-Orient, une histoire qui a commencé il y a 5300 ans. Sur la place des Écritures, reconstitution géante de la célèbre pierre de rosette.
Jusqu’au 31 décembre
Musée Champollion, à Figeac (Lot)

‘ Champollion – La voie des hiéroglyphes
Grâce à un parcours de plus de 350 œuvres entre sculptures, peintures, objets d’art, documents et arts graphiques, cette rétrospective ambitieuse est l’occasion pour le Louvre-Lens de rendre hommage à celui qui fut le premier conservateur du musée égyptien du Louvre au début du XIXe siècle, Jean-François Champollion.
Du 28 septembre au 16 janvier 2023
Musée du Louvre-Lens, Lens (Pas-de-Calais)

‘ Champollion 1822 - Et l’Égypte ancienne retrouva la parole
Gratuite et destinée à tous les publics, l’exposition offrira au visiteur un riche parcours dans le grand foyer du Collège de France lui permettant de découvrir non seulement la réalité matérielle des hiéroglyphes à partir de quelques pièces rares, mais également le mystère que leur déchiffrement posa aux savants pendant des siècles avant de chercher à éclairer la personnalité géniale de Champollion, la découverte du secret des hiéroglyphes et la naissance de l’égyptologie.
Du 17 septembre au 25 octobre
Collège de France, Paris

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut