Le retour imaginaire d'Atiq Rahimi au Rize de Villeurbanne

Après la chute des talibans, il est retourné à Kaboul. Sur place, l'artiste prend conscience du décalage entre la modernité de son appareil photo et le paysage en ruine qu'il découvre. Il loue alors une chambre photographique, pour éditer ses propres clichés, autant d'images poétiques, en noir et blanc, du peuple afghan au cœur de bâtiments démunis. "Le retour imaginaire", titre de l'exposition mais aussi du livre d'Atiq Rahimi, est une émouvante réflexion sur l'exil et les cicatrices d'un pays détruit par les conflits. Un regard à découvrir.

Le retour imaginaire, d'Atiq Rahimi. Jusqu'au 20 décembre au Rize, 23-25 rue Valentin-Haüy, Villeurbanne. 04 37 57 17 17.

à lire également
Le nombre de cas de covid-19 augmente en France ces derniers jours. Mais c'est surtout la rentrée de septembre qui inquiète les autorités. Avec notamment la reprise, en masse, des activités. Surtout dans les grandes villes françaises.
Faire défiler vers le haut