Itinéraires de balades en Presqu'île ou au Vieux Lyon

Il suffit de lever les yeux pour remarquer la richesse de ses façades. Grâce à la visite extra-muros des églises de Lyon, apprenez davantage sur les détails qui font le charme de ces lieux saints. Un parcours guidé de 2h30 entre Saint-Jean, Saint-Paul et Saint-Nizier (ici en photo) qui vous plonge dans l'histoire médiévale et religieuse de ces monuments et dans la curiosité de leur architecture. A Saint-Jean, par exemple, démasquez les secrets des gargouilles, admirez les 280 tableaux autour des trois portes en noyer, contemplez les statues de la Vierge Marie, de l'Ange Gabriel et celle de Dieu-le-Père s'imposant au sommet ou encore les 300 médaillons représentant les épisodes de l'Ancien et du Nouveau Testament.*

Pour un parcours plus léger, la famille appréciera le thème de Guignol. Pour ses 200 ans, l'imprégnation de Guignol se retrouve dans plusieurs sites du Vieux Lyon et de la Presqu'île. Amusez-vous à aller dans les différents théâtres (notamment dans le 5ème arrondissement), et ne vous fiez-pas aux préjugés. Si le spectacle est un divertissement destiné aux enfants, c'est aussi une satire que les parents apprécieront sans aucun doute. Ensuite, prenez le chemin de la place Saint-Paul, à la rencontre du père fondateur de Guignol, Laurent Mourguet, dont une rue porte le nom. C'est à cet endroit que le créateur de la marionnette donnait ses représentations, vers 1804. Puis dirigez-vous au Musée Gadagne (gratuit avec la Lyon City Card*). Là-bas, vous contemplerez les toutes premières marionnettes, datant du début du XIXème siècle, ou des archives liées à Guignol. Pour clore la matinée, n'hésitez pas à franchir la porte du bouchon 'Chabert et fils', rue des Marronniers, dont la déco est inspirée du célébre pantin. Et finissez par l'horloge Charvet où Guignol, Gnafron, Polichinelle et Arlequin donnent l'heure depuis 1859.

Dernier parcours pédestre original, pour les plus historiens, comment ne pas succomber au circuit de la soie ? Cheminez à travers les lieux symboliques qui ont fait de Lyon, la ville de la soie du XVIème au XIXème siècle (Lyon est devenue capitale de la soie au XVIIIème), avec les célèbres Canuts connus pour leur révolte. Traboulez dans ce parcours historique entre de la Croix-Rousse, le Vieux-Lyon et la Presqu'île. Commencez par le mur peint des Canuts sur le Boulevard des Canuts. Certainement la plus célèbre fresque de Lyon de 1200 m2, peinture en trompe-l'oeil réalisée en 1987. On dit même que certains passants se font souvent avoir, par la finesse des couleurs et du détail, en tentant vainement de retirer l'argent au (faux) distributeur. Continuez dans la Maison des Canuts, véritable temple de l'histoire de la Soie avec des démonstrations de tissage. Vous connaîtrez également la véritable vie des Canuts. D'ailleurs, saviez-vous que les Canuts, lors de leur célèbre révolte, utilisaient les traboules pour fuir les troupes du roi ? Les révoltes de ces ouvriers ont, de fait, inspiré de nombreux mouvements de pensée philosophique comme l'un des pères fondateurs du socialisme, Karl Marx.

Finissez le circuit par le Musée des Tissus (34, rue de la Charité) qui présente 4000 ans d'histoire de tissus et de techniques diverses de confection, avec certaines pièces authentiquement historiques,dont celles de Philippe de Lasalle au XVIIIème siècle.

Bastien Gouly

Crédit photo : Nicolas Le Breton pour l'office du tourisme

*Plus d'informations à l'office du tourisme du Grand Lyon, place Bellecour. La Lyon City Card pemet d'accéder gratuitement à tous les musées proposés ici et donne droit à des visites guidées. Pour le circuit des lieux saints, de petites jumelles vous sont offertes à l'office du tourisme. Tarif à partir de 18 euros pour la journée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut