7 Doigts de la Main Triptyque 2016
© Alexandre Galliez (montage LC)

Fourvière : Marcher, danser, voltiger… avec les 7 Doigts de la Main !

Régulièrement programmés aux Nuits de Fourvière, les Québécois de la compagnie Les Sept Doigts de la Main y présentent cette année Tryptique, un spectacle original composé de trois pièces dirigées par trois chorégraphes : la Canadienne Marie Chouinard, l’Espagnol Marcos Mauro et le Mexicain Victor Quijada.

Triptyque – Cie Les Sept Doigts de la Main © Alexandre Galliez

© Alexandre Galliez
Triptyque / Nocturne.

Pour ces férus de danse, d’acrobatie, de théâtre et de performance physique, le pari de collaborer pour la première fois avec des artistes extérieurs sera très intéressant car il nous permettra de voir comment leur travail peut évoluer avec l’écriture de chorégraphes d’horizons divers.

Béquilles et cannes

Triptyque – Cie Les Sept Doigts de la Main © Alexandre Galliez

© Alexandre Galliez
Anne & Samuel / Variation 9.8

La première pièce, Anne et Samuel, est un duo de Marie Chouinard, que l’on a déjà vue à Lyon, rendue célèbre par une version très bestiale du Sacre du printemps. Ce duo est dans la continuité d’un travail entamé avec bODY_rEMIX sur l’équilibre d’un corps tenu ou enfreint par des béquilles médicales et qui explore la conscience du mouvement.

Elle relate ici toute la relation ambiguë existant ou à inventer entre un homme (un équilibriste) et une femme (une danseuse) dépendant l’un de l’autre, portés aussi par des béquilles.

La deuxième pièce, Variations 9.8, est un quintet d’équilibristes, mis en scène par Victor Quijada, qui se meuvent sur 21 cannes d’équilibre de différentes longueurs tout en les manipulant. C’est avec une grande curiosité que l’on regardera comment le chorégraphe les fait danser dans des positions complexes influencées par une danse qu’il connaît bien : le hip-hop.

Main à main

Triptyque – Cie Les Sept Doigts de la Main © Alexandre Galliez

© Alexandre Galliez
Triptyque / Nocturne.

La pièce finale, Nocturnes de Marcos Mauro, à huit interprètes, renoue avec un univers plus circassien où la virtuosité défie l’apesanteur pour aller chercher une folie et une liberté corporelles et spatiales.

Composée de solos, duos et tableaux, elle offre généreusement des numéros qui utilisent le monocycle, les sangles aériennes, la corde lisse, le main à main…

Les Sept Doigts de la Main / Tryptique
du 3 au 5 juin à 21h30, au théâtre antique
dans le cadre des Nuits de Fourvière.
Faire défiler vers le haut