Comment dit-on "meurtri" en Tchétchène ?

Dans les villes rasées, la photographe a capté une tragédie humaine, n'insistant que peu sur les visages défaits, les cris et les larmes. Par pudeur, l'artiste préfère s'emparer des ombres qui planent, des regards gris, d'une atmosphère grave.

A l'écoute d'une population meurtrie, la photographe est revenue sur ces terres en 2008. En offrant la possibilité de se remémorer une guerre médiatiquement annulée, étouffée, l'exposition de Maryvonne Arnaud fait état, non pas d'une reconstruction normalisée d'un pays, mais de la survie difficile d'un peuple, hanté et méfiant.

Tchétchènes Hors-Sol. Jusqu'au 23 septembre 2009. Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. 04 78 72 23 11.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut