vue de Lyon
©Tim Douet

Ça s'est passé un 25 mars à Lyon : des membres de la Gestapo fusillés

Égayer un repas de famille ou un apéro entre amis ne tient parfois qu'à une petite anecdote bien racontée. Pour aider ses lecteurs à divertir leur compagnie ce week-end, Lyon Capitale leur rappelle les faits historiques ayant marqué les 25 mars lyonnais au fil des siècles.

1494 - Pose de la première pierre du couvent des Cordeliers de l'Observance, par le roi Charles VIII et la reine Anne de Bretagne

1555 - Pose de la première pierre de l'église des minimes.

1650 - Bénédiction de la chapelle Notre-Dame de Pitié, fondée par Mathieu Dupuis dans le prieuré de la Platière, à côté de l'église.

XIXe siècle : Une ligue contre l'immoralité dans la rue

1813 - Décret nommant le comte André Suzanne d'Albon, maire de Lyon.

1848 - Le maire Laforest donne comme local au Club Central la grande salle de la Bibliothèque municipale.

1871 - Glorieuse réception des "Mobiles de Belfort" ayant défendu la ville assiégée. De retour à Lyon, on les ovationne et leur jette des couronnes.

1874 - M. d'Herblay prend la direction du Grand Théâtre.

1882 - Acte constitutif de la Société de la librairie générale catholique et classique, E. Vitte, reçu Verrier notaire à Lyon.

1892 - Arrêté préfectoral autorisant la Ligue lyonnaise contre l'immoralité de la rue.

XXe siècle : des membres de la Gestapo fusillés

1907 - Le Conseil municipal, sur le rapport du maire, décide la création d'une école municipale de plein air, dans la propriété du Vernay (Caluire).

1945 - Exécution par fusillade de trois membres de la Gestapo lyonnais, condamnés ce jour par la Cour de Justice (Couchoud, Giroud, Delatour).

1962 - Visite à Lyon du ministre des Finances (V. Giscard d'Estaing) pour l'inauguration de la Foire.

1977 - Francisque Collomb, maire sortant, est réélu maire de Lyon.

1979 - Le Premier ministre (R. Barre) inaugure la Foire.

1986 - Inauguration à Chassieu du premier tronçon de la voie de contournement CD 300.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut