Mairie de Villeurbanne. @WilliamPham

Villeurbanne sécurise les abords de ses écoles 

Après avoir mené des chantiers dans quatre de ses écoles pendant l’été, la ville des Villeurbanne s’attaque désormais aux abords des groupes scolaires. Six semaines de travaux sont prévues pour renforcer la sécurité autour de l'école Jules-Ferry. 

Pour la rentrée 2021, la Ville de Villeurbanne avait rénové quatre cours d'école. En septembre, les élèves des établissements Saint-Exupéry, Lazare-Goujon, René-Descartes et Albert-Camus avaient ainsi découvert de toutes nouvelles infrastructures, plus végétales, après près de 2 millions d’euros de travaux. 

Lire aussi : Villeurbanne aménage ses écoles pour des cours plus écologiques et plus inclusives

La municipalité dirigée par Cédric Van Styvendael passe aujourd’hui à une nouvelle étape de son projet pour ses écoles, en s’attaquant à la sécurisation des abords des groupes scolaires. À cet égard, 640 000 euros seront consacrés chaque année, jusqu’en 2025, à des travaux "de sécurisation et de réduction de la vitesse devant les écoles". La mairie profitera également de ces derniers pour améliorer l’aménagement des espaces publics environnants. 

Sécuriser les abords de l'école Jules-Ferry

Des travaux ont déjà été menés, pendant l’été, devant les établissements Lazare-Goujon, Château-Gaillard, Edouard-Herriot et Louis-Pasteur pour un montant de 64 500 euros. Ils se poursuivront d’ici la fin de l’année à proximité du groupe scolaire Jules-Ferry.

Avec un budget de 400 000 euros pour ce chantier, la Ville entend passer à sens unique les rues de la Baïsse et du Progrès, créer une piste cyclable avec des bordures séparatrices et une place de parking pour les personnes à mobilité réduite. Sans oublier la pose d’équipements pour éviter le stationnement des véhicules sur les trottoirs. 

Six semaines de travaux

Au bout des six semaines de travaux qui doivent débuter le 25 octobre, le parvis devant l’école aura également bénéficié d’un élargissement "pour que les familles bénéficient d’un espace plus grand et sécurisé pour emmener ou rechercher les enfants", explique la mairie. 

En 2022, ce sera au tour des collèges des Iris, Jean-Macé et des groupes scolaires Simone-Veil, Anatole-France, Jules-Guesde et Marcellin-Berthelot de faire l’objet d’aménagements paysagers et travaux de sécurisation avec l’installation de "barrières, ralentisseurs, bandes plantées, arceaux vélos, passages piétons, etc.".

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut