Pollution vu depuis la tour oxygène © Tim Douet

Vers un nouveau pic de pollution à l'ozone à Lyon ?

La fin du mois de juin a été marquée par un épisode de canicule doublé d'un pic de pollution à l'ozone. Face à une qualité de l'air qui n'arrêtait pas de se dégrader, la circulation différenciée avait été mise en place. Qu'en est-il pour ce début juillet ?

La ville de Lyon va-t-elle bientôt connaître un nouveau pic de pollution à l'ozone comme celui de fin juin ? Ces prochains jours, la qualité de l'air va se dégrader, tous les éléments sont en place pour l'apparition d'un nouveau pic. Les températures remontent, le vent est assez faible. Marie-Pierre Vagnot, ingénieur environnement à Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, expliquait fin juin : "L'ozone se forme dans l'atmosphère en fonction de différents facteurs et notamment la chaleur et des UV" (lire ici).

Ce processus vient déjà de se mettre en route sur Lyon, avec le retour des températures au-dessus de 30 degrés. La qualité de l'air se dégradera jeudi selon Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes qui attribue un indice prévisionnel de 63 pour le centre de Lyon, 71 au sud de l'agglomération (Mornant). Vendredi, l'indice pourrait dépasser les 90 pour le sud du département. À Lyon, celui prévu est de 69, pour l'instant. Le thermomètre devrait alors afficher 35 degrés.

Samedi, les températures resteront élevées, ce qui devrait contribuer à maintenir une qualité de l'air mauvaise. Des orages samedi soir, puis dimanche pourraient améliorer la situation.

 

Lyon  : qu'est-ce que la pollution à l'ozone  ?

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 3 juillet 2019

    Je me demande quand est-ce que la mairie, la métropole, vont prendre le sujet à bras le corps et faire une "journée sans voiture" dans la ville, juste histoire de voir l'efficacité et le bien être (ou peut être pas) d'une ville sans voiture (et pas seulement dans le centre).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut