Le pass sanitaire a été étendu le 9 août 2021 aux cafés, restaurants ou encore TGV. @WilliamPham

Une longue après-midi de manifestation contre le pass sanitaire à Lyon

Plusieurs milliers de manifestants se sont réunis samedi 28 août à Lyon pour protester contre le pass sanitaire. Il s'agit du 7ème week-end de mobilisation.

Les rangs des anti-pass sanitaire lyonnais ont légèrement grossi depuis le 21 août, date de la dernière manifestation. Selon la préfecture, ils étaient environ 3000 à défiler aujourd'hui contre le pass sanitaire. Les manifestants étaient divisés en deux cortèges, un premier, déclaré, entre l'hôpital Edouard Herriot et Bellecour, et un deuxième qui a débuté place Sathonay.

Si les manifestations ont débuté autour de 14 heures, les opposants au pass ont battu le pavé toute l'après-midi jusqu'au soir. À 18 heures 30, une centaine de personne rassemblées place Carnot ont quitté la place. Une personne a été interpellée. À plusieurs reprises, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et les manifestants ont jeté des projectiles.

Deux points de rendez-vous

Comme chaque samedi de mobilisation contre le pass sanitaire à Lyon, les manifestants avaient le choix entre deux manifestations. L'une était déclarée, et l'autre non. Mais contrairement aux semaines précédentes, cette division ne repose pas sur des divergences politiques (comme nous vous l'expliquions dans cet article).

À l'appel des syndicats Sud et FO, les membres du personnel hospitalier se sont réunis à 13 h 30 devant l’hôpital Edouard-Herriot et se sont dirigés par la place Bellecour. Une partie d'entre eux a rejoint plus tard dans l'après-midi la manifestation qui avait été appelée place Sathonay à 14 heures, plutôt à l'initiative de groupes de gauche et d'extrême-gauche, même s'il n'y avait pas d'organisateurs officiels de cette seconde manifestation.

Un long parcours dans les rues de Lyon

Après le départ place Sathonay, le cortège de la manifestation non déclarée s'est engagé dans les rues de la presqu'île, en direction des Terreaux avant de rejoindre le pont Lafayette. Les manifestants se rapprochés de la préfecture, où ont eu lieu des premières tensions avec les forces de l'ordre. Les manifestants ont été noyés dans les lacrymogènes suite à des lancers de projectiles. Les opposants au pass sanitaire ont ensuite poussé jusqu'à la gare de la Part-Dieu vers 16 heures, avant de tenter de rejoindre à nouveau la Presqu'Île par le pont Lafayette, mais ont été repoussé par les CRS.

Une partie de chaque manifestation s'est rejoint aux 24 colonnes dans le 5ème arrondissement un peu après 17 heures. Environ 400 d'entres eux, selon la préfecture, ont ensuite fait chemin ensemble sur le pont Bonaparte et ont emprunté la rue Boissac en direction de Victor Hugo. Des tensions sont survenues entre les forces de l'ordre et les manifestants à l'angle des rues Boissac et Sala, et du gaz lacrymogène a été envoyé par les forces de l'ordre pour disperser le cortège. Les manifestants ont continué leur chemin jusqu'à la place Carnot, où s'est terminée la manifestation.

Lire aussi : Lyon : 7e samedi de mobilisation des anti-pass samedi, un rassemblement pro-vaccin lundi dans le 2e arrondissement

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut