Elodie Estrabol et Anne-Lide Beal Rigaud
Elodie Estrabol et Anne-Lide Beal Rigaud,co-organisattices du trail Les petits bouts du monde, mai 2024

Les Petits bouts du monde : le trail caritatif de 10 Lyonnaises

Un trail pour les enfants de l'orphelinat "Sainte Catherine of Siena", à Mumbaï en Inde, se court dans les monts d'Or, dimanche 26 mai.

Chaque jour, un trail est organisé en Auvergne-Rhône-Alpes, peu ou prou. Au total, entre 280 000 et 350 000 personnes prennent un dossard sur une course.

Ce potentiel de coureurs est probablement le plus élevé de France, eu égard à la densité de population d'Auvergne-Rhône-Alpes et de sa topographie, marquée, notamment, par le massif alpin, la Chartreuse, le Vercors, la vallée de l’Oisans, etc., autant immenses terrains de jeux tout en dénivelé. Et avec l’UTMB qui reste l’événement le plus important du trail mondial, le Graal de la course en montagne.

Si Lyon Capitale a choisi de mettre en lumière Les petits bout du monde, c'est pour son volet caritatif. La course a pour but de récolter des fonds pour l'orphelinat de "Sainte Catherine of Siena", à Mumbaï en Inde, notamment des programmes de développement personnel et de loisirs, essentiels pour l'épanouissement de chaque enfant.

Pour 100% de cohérence, Les petits bout du monde sont labellisés "Trail éco-responsable", respectant la charte Trail Runner Fondation (zéro déchet plastique, sensibilisation des enfants, ravitos locaux et goodies responsables, mobilité douce pour rejoindre l’événement, etc.)

Pour en savoir plus, deux des organisatrices, toutes deux traileuses, Anne-Lide Beal Rigaud et Elodie Estrabol, sont venues sur le plateau de "6 minutes chrono" pour en parler, en long, en large, en travers et en dénivelé.

Parcours
- 5 km - 200 D+ / Départ de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (salle des Sources)
En équipe de 2,3 ou 4 personnes. Un adulte obligatoirement par équipe. Age minimum 6 ans. 1 ravitaillement sur le parcours.

- 10 km - 365 D+ / Départ de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (salle des Sources)
En équipe de 2,3 ou 4 personnes. Un adulte obligatoirement par équipe. Age minimum 11 ans. 2 ravitaillements sur le parcours et 1 ravitaillement à l’arrivée

Tarifs
- Plein tarif : de 20 à 50 €
- 5km - équipes de 2 : 20€
- 5km - équipes de 3 : 25€
- 5km - équipes de 4 : 30€
- 10km - équipes de 2 : 30€
- 10km - équipes de 3 : 40€
- 10km - équipes de 4 : 50€

> Pour s'inscrire, c'est sur le site Les petits bout du monde.


La retranscription intégrale de l'entretien avec Anne-Lise Beal Rigaud et Elodie Estrabol

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau rendez-vous de "6 minutes chrono". Nous accueillons aujourd'hui deux invitées, Anne-Lise Beal Rigaud, bonjour et Elodie Estrabol, bonjour. Vous êtes toutes les deux co-organisatrices du trail Les Petits bouts du monde, qui se court dimanche 26 mai 2024. Alors le trail, rapide petit récap', c'est une discipline très en vogue, qui essaime partout en France depuis plusieurs années, et notamment en Auvergne-Rhône-Alpes - parce qu'il y a une grosse densité de population et puis surtout on a beaucoup de dénivelés, beaucoup de montagnes, massifs alpins Taillefer, Vercors, Oisans, Chartreuse, etc. Environ 1 trail par jour est organisé en Auvergne-Rhône-Alpes et si on vous parle de ce trail en particulier, Les petits bouts du monde, c'est parce qu'il est caritatif et que ça nous a plu. Et d'ailleurs, Lyon Capitale est partenaire. Elodie, pourquoi d'avoir décidé finalement cette oeuvre de bienfaisance, un trail caritatif ?

Elodie Estrabol : Depuis longtemps, avec Anne-Lise, on voulait faire de l'humanitaire. Toutes les deux, nous courons - alors je ne suis pas du tout au même niveau qu'Anne-Lise - mais nous avons fait des trails toutes les deux, donc nous avons décidé de mettre en place ce trail. Pourquoi caritatif ? Parce que ça fait écho à ma vie personnelle, où j'ai adopté mon fils Valentin, qui vient du Vietnam, donc ça faisait sens de créer ce trail caritatif avec Anne-Lise et d'autres amis qui font partie du bureau.

Anne-Lise, même question, le caritatif c'est quelque chose qui vous tenait à cœur ?

Anne-Lise Beal Rigaud : Oui, je pense que c'est ancré en moi depuis que je suis toute petite en fait. Je pense que mère Teresa a certainement joué un rôle dans mon parcours. J'avais cette vocation et j'avais surtout besoin d'aller sur le terrain, de récolter de l'argent, de récolter des dons et pouvoir effectivement mettre en place des choses qui ont du sens et qui vont surtout avec les valeurs qui nous habitent.

Une quête de sens et, aussi, une manière de participer à quelque chose d'un peu plus grand que soi.

Anne-Lise Beal Rigaud : Exactement c'est ça.

Elodie Estrabol : C'est assez naturel de se rapprocher toutes les deux et de créer ce trail avec nos amies. Avec une belle équipe.

Alors récolter des dons justement récolter des dons c'est au profit d'un orphelinat je crois, c''est bien ça ?

Anne-Lise Beal Rigaud : L'association, pour l'instant, accompagne un orphelinat qui est effectivement à Mumbaï, en Inde, qui accompagne les enfants dès le moment où il sont récupérés, souvent à la naissance jusqu'à l'âge de 22 ans, ils leur apprennent un métier. Donc c'est un bel accompagnement, effectivement, tout au long de leur parcours mais ils ont des vrais besoins matériels, des vrais besoins de dons, surtout depuis le Covid. Malheureusement il y a eu beaucoup effectivement de décès dans ces pays-là donc voilà ils ont un vrai besoin. Et ils nous suivent, en fait, on est connecté à eux, ils savent qu'on fait la course et on leur enverra des photos et des vidéos. Donc c'est chouette c'est qu'il y a vraiment pour le coup un accompagnement et un contact.

Ce trail Les Petits bouts du monde; c'est dimanche 26 mai, comment ça marche justement on parlait de récolter des dons ça veut dire que les participants il y a une partie du prix de la participation au trail qui va effectivement être destinée à cet orphelinat c'est ça ?

Elodie Estrabol : Tout à fait, tous les dons récoltés par la course iront à l'orphelinat. Il y a également des dons qui peuvent être possibles en-dehors de la course pour les personnes qui ne peuvent pas participer au trail dimanche et qui peuvent faire des dons via notre site internet. Et les dons iront directement à l'orphelinat. Ils ne récoltent pas de l'argent directement, on ira en Inde l'année prochaine pour acheter directement, sur place, des fournitures pour l'école, des vêtements etc. pour l'orphelinat.

Alors je vais vous poser une petite question quand même c'est parce qu'à mon avis ce qui est important dans ce genre d'événement c'est finalement combien coûte un tel événement ? Pourquoi je vous pose cette question même si de temps en temps voilà la transparence financière pourquoi, parce que j'imagine que ce n'est pas un simple événement mais un réel défi d'organiser un trail comme ça une petite course comme ça.

Anne-Lise Beal Rigaud : Exactement, c'est vrai, mais quand on est justement des traileuses, on aime les défis. C'est un défi qu'on a relevé grâce à nos partenaires en fait. L'idée était "qu'est-ce qu'on peut nous donner, qu'est-ce qu'on peut nous prêter et qu'est-ce qu'on va être obligé de louer ou d'acheter ?". Et là, en l'occurrence, écoutez on a vraiment une super équipe mais pour l'instant on nous prête, on nous donne et on nous fait des dons. Donc, clairement, pour l'instant, le budget de l'association n'a pas été beaucoup touché parce que l'idée c'est que tout l'argent qu'on récolte aille aux orphelins.

Si on revient un petit peu sur cette course, c'est donc dimanche 26 mai, vous avez je crois de mémoire deux formats de course...

Elodie Estrabol : Format 5 km et format 10 km. Avec un peu de dénivelé parce qu'on parle trail quand même, 1500 de dénivelé (regardant Anne-Lie Beal-Rigaud, en riant, "non ?")...

Anne-Lise Beal Rigaud : ... (rires) alors non, on est sur le 5 km on est à peu près à 200-230 m de dénivelé et sur le 10 km on est à 550 m de dénivelé. On va directement sur le Mont Thou.

Oui parce qu'effectivement on n'avait pas précisé ça se passe dans les Monts d'Or qui est un vrai terrain de jeu.

C'est un magnifique terrain de jeu...

Où on ne peut jamais se perdre tous les chemins mènent au Mont Thou. Et là vous attendez combien de personnes ? Vous aimeriez tabler sur combien de personnes ?

Elodie Estrabol : Pour l'instant, on a plus de 170 inscrits, sachant que la dernière semaine, il va y avoir de nouvelles inscriptions donc je ne sais pas 200 peut-être..

Anne-Lise Beal Rigaud : Oui même on peut tabler jusqu'à 250. Et effectivement si la météo est clémente, ça va certainement donner des envies aux gens de venir.

Et l'idée c'est de pouvoir récolter quelle somme ?

Anne-Lise Beal Rigaud : Alors on aimerait pouvoir récolter 15 000 euros. On est déjà plutôt bien parti et surtout aussi grâce à nos partenaires, mais on a quand même pas mal de dons aussi en parallèle, de particuliers qui ne peuvent pas nous accompagner. Parce que ce trail effectivement, on ne l'a pas relevé, mais c'est un trail qui se passe en équipe de deux, trois ou quatre. Donc c'est effectivement aussi un moment convivial et de partage et ludique. Donc effectivement c'est intergénérationnel. On a des familles qui vont avec les enfants et petits enfants, j'ai un grand-père avec son fils et son petit-fils. Je que ce sont de vrais bons moments de partage et c'est ce qu'on avait aussi envie de véhiculer.

Des bons moments de partage effectivement. Derrière il y a une oeuvre de bienfaisance pour ces enfants. En tout cas voilà l'émission touche à sa fin. Mais si vous voulez plus d'informations sur le trail et Les petits bouts du monde évidemment c'est www.lyoncapital.fr. Merci beaucoup d'être venues sur le plateau de 6 minutes chrono.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut