Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon
Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon, en juillet 2022. ©Romane Thevenot-Terreiro.

Sécurité : Grégory Doucet fait de la "tranquilité publique" à Lyon "une priorité"

Le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, a tenu ce mercredi 6 juillet un point presse "sécurité". Il a expliqué qu'il faisait de la "tranquilité publique" à Lyon "une priorité".

"Je fais de la tranquilité publique une priorité", a martelé ce mercredi Grégory Doucet lors d'un point presse dédié à la sécurité, en amont du conseil municipal de jeudi de 7 juillet. Souvent critiqué par ses opposants pour sa gestion de la ville en matière de sécurité, Doucet et sa majorité se savent attendus sur ce sujet.

"On aime notre police municipale", a répété Mohamed Chihi, l'adjoint au maire de Lyon à la sûreté, la sécurité et à la tranquilité. "Nous sommes fiers de nos policiers municipaux", a renchéri Laurent Bosetti, adjoint LFI au maire de Lyon en charge de la promotion des services publics.

Bosetti a notamment rappelé la complexité pour recruter des policiers municipaux en France, au coeur d'un "marché sous tension". Sur 365 postes ouverts à Lyon, 287 postes sont "seulement" pourvus à Lyon, selon des chiffres arrêtés début juillet. Et ce malgré 53 recrutements depuis deux ans. Mais le "solde" reste négatif sur un an, en raison de nombreux départs. La Ville de Lyon veut "réenchanter la fonction de policier municipal", dixit Bosetti, en revalorisant notamment le salaire des policiers.

Lire l'enquête de Lyon Capitale dans la métropole de Lyon : le grand marché des polices municipales

 

Mohamed Chihi, adjoint au maire de Lyon en charge de la sécurité, en juillet 2022.
@Romane Thevenot-Terreiro

Depuis le 1er janvier 2022, selon la Ville, plus de la moitié des policiers municipaux (environ 175) ont été revalorisés à hauteur de 1400 euros bruts par an. Une nouvelle délibération doit être votée ce jeudi au conseil municipal avec la clé une enveloppe de 50 000 euros pour augmenter encore les salaires de certaines fonctionnaires. Une centaine sont concernés.

Par ailleurs, comme détaillé dès mardi sur LyonCapitale.fr, Grégory Doucet a confirmé ce mercredi que la vidéo-verbalisation va être étendue à l'ensemble des voies couvertes par les caméras de vidéo-surveillance de la ville de Lyon. Le vote va intervenir ce jeudi 5 juillet 2022 lors du conseil municipal de Lyon.

Expérimenté sur certains quartiers de la ville depuis 2019, et initié par la précédente majorité, le dispositif va être largement élargi. Une étude statistique réalisée au 1er semestre 2022 en analysant 2897 vidéo- verbalisations entre octobre 2021 et mars 2022 "permet de faire apparaître une efficacité et efficience de ce dispositif". En effet, sur les 2897 vidéo-verbalisations, seulement 32 automobilistes ont été verbalisés plus d'une fois, ce "qui met en avant l'effet dissuasif de la vidéo-verbalisation et la prise de conscience des automobilistes du risque qu'ils encourent à ignorer la réglementation".

En matière de sécurité, Doucet le martèle. Il veut avancer et agir sur deux jambes : la prévention et la répression.

Lire aussi : À Lyon, les écologistes vont élargir la vidéo-verbalisation sur l'ensemble de la ville

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut