Michel Barnier, le candidat à l’investiture LR, est originaire de Savoie. (Photo by Alain JOCARD / AFP)

Présidentielle : le Savoyard Michel Barnier séduit les parlementaires LR avant le congrès du parti 

À un mois du congrès des Républicains, qui doit investir le candidat LR pour l’élection présidentielle, le Journal du Dimanche a demandé aux 256 parlementaires LR quel candidat ils parrainaient. Près de 200 ont répondu à nos confrères, et c’est Michel Barnier, l’homme politique savoyard qui arrive en tête. En dernière position on retrouve l’entrepreneur lyonnais Denis Payre. 

L’expérimenté Michel Barnier n’électrise pas les foules, mais il séduit les militants Les Républicains, comme nous le rapportions le 29 octobre après son meeting à Sainte-Foy-Lès-Lyon. Le septuagénaire originaire de La Tronche, près de Grenoble, et qui a fait ses débuts en politique en Savoie prend moins la lumière que ses concurrents directs à l’investiture du parti, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, mais il rassemble petit à petit derrière lui, notamment les députés, sénateurs et eurodéputés LR.

Lire aussi : Reportage : à Sainte-Foy-lès-Lyon, le candidat Michel Barnier fait salle comble

C’est en tout cas ce que laisse entrevoir un article de nos confrères du Journal du Dimanche qui ont sondé 256 parlementaires LR, afin de savoir quel candidat à l’investiture du parti ils ont décidé de parrainer pour le congrès qui se tiendra en décembre. Parmi les membres des Républicains à l'Assemblée nationale (103), au Sénat (146) et les sept eurodéputés, 62 ont révélé soutenir Michel Barnier. 

Destins contraires pour les deux candidats régionaux 

L’ancien négociateur du Brexit, connu dans la région notamment pour son organisation des Jeux olympiques d’hiver d’Albertville, en 1992, arrive devant le président du conseil régional des Hauts-deFrance, Xavier Bertrand, qui récolte 56 parrainages. De son côté, Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, cumule les soutiens de 48 parlementaires. Des chiffres qui recoupent quasiment ceux avancés par les équipes des trois candidats. Éric Ciotti prend pour l’instant la 4e place avec 21 parrains et Hervé Juvin en compte un. 

Toutefois, rien n’est figé dans le marbre puisqu’un certain nombre de parlementaires ne se sont pas prononcés et que les candidats peuvent obtenir les 250 signatures nécessaires auprès de parlementaires non-LR, et des élus d’autres corps, à savoir les maires et les conseillers régionaux et départementaux. Néanmoins, cela s’annonce compliqué pour le sixième candidat au congrès, Denis Payre, qui n’a reçu le soutien d’aucun des parlementaires LR sondés par le JDD. 

Lire aussi : Lyon : l'entrepreneur lyonnais Denis Payre candidat surprise à la primaire de la droite en vue de la présidentielle

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut