Alexandre Vincendet, le maire de Rillieux-la-Pape, en 2019 ©PHOTOPQR/LE PROGRES/MaxPPP/Maxime JEGAT

Près de Lyon : les concerts de rap interdits "jusqu'à nouvel ordre" par le maire de Rillieux

La MJC Ô Totem de Rillieux-la-Pape était le théâtre d'importantes violences urbaines samedi 25 septembre au soir. Les concerts de rap sont désormais interdits, par arrêté municipal sur la commune "jusqu'à nouvel ordre" a annoncé Alexandre Vincendet, maire LR de Rillieux.

Une rivalité entre les jeunes de Vénissieux et Rillieux-la-Pape serait à l'origine de ces actes. Alors que les rappeurs L'Allemand et Sasso - tous les deux originaires de Vénissieux - donnaient un concert dans la commune de Rillieux, une vingtaine de jeunes ont saccagé la MJC aux alentours de 20h samedi soir. Le maire républicain de la commune explique ne pas avoir été mis au courant de la tenue de ce concert "Si j'avais su qu'un concert avec risque à l'ordre public se tenait, je l'aurai annulé" expliquait Alexandre Vincendet à France 3.

Aux abords du bâtiment, plusieurs véhicules ont également été incendiés et dégradés tandis que 4 abribus ont également été la cible de ces rixes. Lundi 27 septembre, les organisateurs du concert sont convoqués par l'élu de Rillieux-la-Pape, en présence des adjoints à la Culture et à la Sécurité de la Ville.

 

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut