Police illustration. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Près de Lyon : l'homme suspecté d'avoir décapité son père à Saint-Priest mis en examen et incarcéré

Le principal suspect dans l'affaire de décapitation d'un père de famille à Saint-Priest ce week-end a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il s'agirait du fils de la victime qui est passé à l'acte alors que le reste de la famille était au Maroc. Une expertise psychiatrique est attendue.

L'histoire fait froid dans le dos. À 2 heures du matin, dans la nuit de samedi 13 à dimanche 14 août, la police est intervenue au 40 rue Louis-Braille à Saint-Priest, près de Lyon. Selon les informations du Progrès, les forces de l'ordre ont trouvé sur le parking de cette adresse un homme de 60 ans décapité. Très rapidement, la BAC a interpellé le fils de la victime dans un parc voisin.

Toujours selon le quotidien régional, ce dernier a été mis en examen et incarcéré. Principal suspect dans cette affaire, il s'agirait d'un Marocain de 25 ans qui a reconnu avoir tué et décapité son père, malgré des explications confuses. L'affaire se poursuit désormais au niveau de l'instruction judiciaire. Cependant, des expertises psychiatriques et psychologiques sont attendues pour comprendre les raisons qui ont poussé le suspect à passer à l'acte.

Lire aussi : Près de Lyon. Un homme décapité à Saint-Priest, son fils suspecté

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut