13 000 véhicules empruntent quotidiennement le pont de Vernaison.

Pont de Vernaison : la Métropole de Lyon attaque Laurent Wauquiez

L'état du pont de Vernaison devient un sujet politique. Le président de la région AURA, Laurent Wauquiez, a proposé ce lundi 5 millions d'euros pour la reconstruction immédiate du pont. La Métropole de Lyon, qui a la compétence sur les ponts, annonce "prendre acte de cette promesse". En parallèle, les élus de la Métropole attaquent avec force sur les réseaux sociaux.

La réponse de la Métropole de Lyon ne s'est pas fait attendre. Le communiqué a été publié quatre heures après la déclaration de Laurent Wauquiez qui proposait 5 millions d'euros pour la "reconstruction" du pont de Vernaison. En réaction, la Métropole annonce "prendre acte de cette promesse" et rappelle qu'elle hérite d'une mauvaise gestion des ouvrages d'art des précédentes mandatures de la Métropole, et même d'avant, du conseil général du Rhône. "Laurent Wauquiez oublie de préciser que la situation était connue de longue date" détaille le communiqué.

Pour mémoire, la Métropole défend un projet de pont provisoire d'ici 2023, avant des travaux d'ampleur à l'horizon 2030.

Les élus de la Métropole tirent à boulets rouges sur Laurent Wauquiez

Mais sur les réseaux sociaux, les attaques se font plus virulentes. Par exemple, le vice-président de la Métropole, Jean- Charles Kohlhaas lance sur Twitter : "Le pont ne peut être rénové, il doit être reconstruit. Le sens unique est l’alternative temporaire à la fermeture définitive. Laurent Wauquiez ne connaît pas le dossier et s’assoit sur la sécurité ! Quand on sait pas on... !"

Benjamin Badouard, le président du groupe écologiste à la Métropole de Lyon, tire aussi à boulets rouges : "La droite extrême facilement reconnaissable : de la désinformation et des polémiques plutôt que l’intérêt général."

Ce lundi 31 mai, Laurent Wauquiez, le président de la région AURA en campagne pour sa propre réélection, avait critiqué l'absence de concertation de la Métropole de Lyon avec les maires concernés par la rénovation du pont de Vernaison, et dénoncé le projet de pont provisoire défendu par la Métropole.


"Laurent Wauquiez ne connaît pas le dossier et s’assoit sur la sécurité ! Quand on sait pas on... !"


Les ponts relèvent de la compétence de la Métropole et non de la région. Une réalité qui donne un caractère très politique à la proposition du candidat Laurent Wauquiez, de cofinancer à hauteur de 5 millions d'euros pour la région, la reconstruction du pont.

Il paraît aujourd'hui peu probable que la majorité écologiste accepte cette aide financière de la région AURA présidé par le candidat de droite. En attendant, le pont, déjà interdit aux poids lourds, sera en sens unique à partir du 23 juin (Vernaison-Solaize).

Lire aussi : Ces ponts vétustes qui inquiètent la métropole de Lyon

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut