bus, TCL, Lyon, transports en commun
Un bus TCL. @WilliamPham

Pénurie de conducteurs : les bus roulent au pas

Il y a 10 jours Sytral mobilités annonçait une baisse de l’offre du réseau TCL allant jusque’à 8% à compter du 7 novembre et ce jusque la fin de l’année.

D’après un communiqué de Sytral mobilités il manque 300 conducteurs de bus. A ce jour, 220 conducteurs de bus et 55 conducteurs de tramway ont été recrutés. Dans le même temps on y apprend l’entrée en formation de 100 conducteurs qui devrait être opérationnels d’ici la fin de l’année.

Jusqu’à nouvel ordre l’offre de réseau est revu à la base quarante lignes de bus sont concernées. La ligne C9 sera limitée et circulera d’Hôpitaux Est à Gare Part-Dieu Vivier Merle, et la ligne C14 d’Hôtel de Ville Louis Pradel à Les Sources. La ligne S11 sera quant à elle en arrêt d’exploitation. L’absentéisme, le COVID et les départs en retraite sont tout autant de facteurs expliquant cette pénurie à ceux la s’ajoutent l’incitation des politiques à prendre les transports et des ambitions de densification de l’offre.

Face à cette pénurie le gestionnaire du réseau Keolis se doit de ne pas ménager ses efforts. Présent au village des recruteurs qui s’est tenu place Bellecour en octobre dernier il était aussi présent à la rencontre « Ça match ! Jeunesse & entreprise : osons la rencontre » organisé le 8 novembre dernier par le MEDEF au Groupama Stadium. Par ailleurs Keolis est signataire de la charte des mille et plébiscite le parrainage en reversant, sous condition, 500€ aux employés parrains.

Malgré cette crise qui s’ajoute aux nombreux dysfonctionnements survenus dernièrement une représentante du service presse nous confiait être optimiste grâce à la centaine de candidatures hebdomadaires qui affluent avant d’ajouter « pour être conducteur de bus, il faut un savoir-être, le goût du service public sans compter le respect de règles de sécurité ».

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut