Gare SNCF TER Lyon TGV

Patrick Jeantet candidat pour être PDG de la SNCF : une aubaine pour Lyon

Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau, a annoncé ce vendredi sa candidature à la succession de l'actuel PDG de la SNCF Guillaume Pepy. Si Patrick Jeantet venait à briguer le poste, le trafic des trains à Lyon pourrait en être amélioré, avec au programme la décongestion du nœud ferroviaire lyonnais.

Patrick Jeantet sera-t-il le prochain PDG de la SNCF ? C'est en tout cas le poste qu'il va essayer de briguer. L'actuel PDG de SNCF Réseau (l'un des trois établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) composant la SNCF, ndlr] a annoncé ce vendredi sur RTL sa candidature pour succéder à Guillaume Pepy, l'actuel PDG de la SNCF qui quittera bientôt ses fonctions. Le leitmotiv de Patrick Jeantet tient en quelques mots : "Plus de trains, partout et pour tous." Une candidature vue d'un bon œil à Lyon.

Si voir Patrick Jeantet se hisser au poste de PDG de la SNCF est de bonne augure pour Lyon, c'est en raison de sa volonté de décongestionner le nœud ferroviaire lyonnais. Concentré à la Part-Dieu, cet imbroglio de douze lignes de chemin de fer voit passer 1200 trains par jour. Une circulation laborieuse, fréquemment émaillée de retards et d'accidents.

Fin mai dernier, SNCF Réseau a présenté un projet pour remédier au problème : la construction de deux voies supplémentaires de 10 km entre Saint-Clair et la Guillotière, de deux nouvelles voies à quai à la Part-Dieu et également de deux autres entre Saint-Fons et Grenay. Un projet à 2,8 voire 4,3 milliards d'euros, nécessaire pour Patrick Jeantet interrogé à l'époque par Les Echos : "Tant qu'on n'aura pas réalisé le noeud ferroviaire et le contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnaise, on fera des améliorations, mais marginalement".

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut