Lyon : voitures incendiées et affrontements après la victoire de l'Algérie

Nouvelles tensions à Lyon dans la nuit du 14 au 15 juillet après la victoire de l'équipe nationale de l'Algérie en demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations de football.

Le feu d'artifice à 22h30, le coup de sifflet final du match de football en l'Algérie et le Nigeria quelques minutes plus tard. Ce dimanche soir était particulièrement scruté par les forces de l'ordre. L'Algérie a remporté son match, se qualifiant en finale de la Coupe d'Afrique des nations. Comme les fois précédentes, le quartier de la Guillotière a été l'épicentre de nombreuses fêtes et célébrations bruyantes où se mélangeaient supporters brandissant drapeaux, rodéos urbains, et tirs d'engins pyrotechniques.

Les policiers ont bloqué le pont de la Guillotière pour empêcher les supporters de se déplacer vers la presqu'île. Face à des jets de projectiles, les forces de l'ordre ont répliqué avec des gaz lacrymogènes pour disperser ceux qui avaient envie d'en découdre. Selon les premiers retours, une dizaine de véhicules ont été incendiés sur l'agglomération de Lyon et du mobilier urbain dégradé. On ignore pour l'instant le bilan de la nuit. Les regards sont désormais tournés vers vendredi soir, finale de la Coupe d'Afrique des nations qui opposera l'Algérie au Sénégal.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut