Lyon : quels rassemblements pour l'acte XIV des Gilets Jaunes ?

Pour la quatorzième semaine consécutive, les Gilets Jaunes continuent leurs actions sur la Presqu’île. Un rassemblement est prévu dès ce samedi matin depuis la place Guichard pour "interpeller les lieux de pouvoir lyonnais" et un rassemblement se tient dès 14 heures sur la place Bellecour.

Lors de l'acte XIII, les tensions entre groupuscules d'extrême gauche et d'extrême droite ont été exacerbées à Lyon. En plein milieu de la manifestation de Gilets Jaunes, des scènes d'affrontements entre militants de groupuscules d'extrême droite et antifas sur le cours Lafayette ont marqué le rassemblement régional du mouvement des Gilets jaunes. Des groupuscules d'ultra droite et d'ultra gauche suivis de près et sur le long terme, la préfecture prônant la fermeté à leurs égards et mettant en place une communication prudente pour ne pas attiser les violences. En ce samedi d'acte XIV, le rassemblement régional des gilets jaunes est annoncé à Bourg-en-Bresse. En prévision, la préfecture de l'Ain à, comme Valence pour l'acte XII, décidé de boucler la ville. À Lyon, deux rassemblements non déclarés en préfecture sont à prévoir. Le premier prend son départ sur la place Guichard depuis 10 heures ce matin avant un autre rassemblement à 14 heures sur la place Bellecour. Comme chaque samedi, les parcours ne sont pas précisés en amont et se décident sur place.

Cercles de l'Union et cercle du Prisme en ligne de mire

Pour le groupe des gilets jaunes de Lyon Centre, le mot d'ordre de l'acte XIV est d'"interpeller les lieux de pouvoir lyonnais". Un modèle de tract a été diffusé sur les réseaux sociaux pour appeler à un rassemblement "face à l'urgence sociale et écologique". L'accent est mis sur un "gouvernement néolibéral qui collabore avec de grandes entreprises au détriment de la justice sociale et écologique". En ligne de mire se trouvent plusieurs "clubs de dirigeants" comme Le Prisme et le Cercle de l'Union. "Leurs membres sont directeurs d'industrie, de banque, d'assurance etc. Présents dans tous les domaines, millionnaires ou milliardaires, ils travaillent main dans la main avec le pouvoir en place. ils sont S.E.B, l'Institut Mérieux, April, la Banque Rhône-Alpes, Groupe Bernard Orexad, CEDIG, GDF Suez, Ogic, Aldès, GL Events, le CIC et bien d'autres. Leurs intérêts et ceux des politiciens sont les mêmes", décrit le communiqué. Pour "redonner du sens" aux manifestations, ces tracts appellent à un "sitting" sur la place Bellecour avant de connaître le parcours pour "une marche pacifique pour voir les lieux de pouvoir". Dans la reste du département, des mouvements devraient se former aux barrages de péage de Saint-Romain de Popey ainsi que sur le rond-point des chantiers à Villefranche-sur-Saône. À Lyon, le prochain rassemblement régional est annoncé pour le 2 mars.

à lire également
La mobilisation a été plus faible que les semaines précédentes, ce samedi, à Lyon, pour l'acte XIX de la mobilisation des Gilets jaunes. Hormis quelques dizaines de minutes de tension, place Bellecour, quai Gailleton et rue de la République, la situation est restée assez calme. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut