Hôtel de Ville de Lyon. @WilliamPham

Lyon : projet éducatif, logements Airbnb, revalorisation salariale... ce qui faut attendre du conseil municipal du 16 décembre

Le maire de Lyon Grégory Doucet a présenté mercredi 15 décembre, avec deux de ses adjoints, les principales délibérations qui seront présentées au conseil municipal du 16 décembre. Projet éducatif, nouvel outil pour lutter contre les dérives des locations touristiques meublées, revalorisation salariale pour les agents municipaux... On vous dit tout. 

Le menu de Noël est copieux à la Ville de Lyon. Le dernier conseil municipal de l'année 2021 qui se déroulera jeudi 16 décembre verra la majorité écologiste présenter de nombreuses délibérations dans des domaines aussi variés que l'éducation, le budget, le logement, la culture et l'écologie évidemment. Le maire Grégory Doucet a présenté ce mercredi 15 décembre avec Stéphanie Léger, adjointe en charge de l'éducation, et Raphäel Michaud, adjoint en charge de l'urbanisme, l'habitat et le logement, les principaux points qui seront abordés au conseil municipal.

Un projet éducatif né d'une large concertation

"Je veux faire de Lyon la ville des enfants et, à ce titre, l'éducation est l'une de nos priorités" a rappelé le maire Grégory Doucet, qui a déjà martelé ce discours à plusieurs reprises depuis son élection. L'adjointe Stéphanie Léger vient d'achever une grande concertation auprès des parents d'élèves, de leurs enfants et des acteurs du monde éducatif avec un total de  5 000 contributions recueillies. L'objectif ? "Nous portons une liste d'ambitions éducatives. Il y en a 27, très concrètes, dans la délibération qui sera présentée demain", a révélé l'adjointe Stéphanie Léger.


"Nous visons rapidement la création d'un conseil municipal des enfants"


Parmi ces 27 "ambitions", il y a notamment la transition écologique dans les écoles avec la suite de la végétalisation dans les cours de récréation et le développant d'une réflexion sur le rapport à la nature et au vivant. "On a aussi une éducation à la citoyenneté et à l'engagement avec la création de conseils d'arrondissement des enfants, comme dans les 3e et 8e arrondissements. Nous visons rapidement la création d'un conseil municipal des enfants", poursuit Stéphanie Léger. Une autre volet de ce projet éducatif est le renforcement du dispositif des clubs de langage organisés par l'association lyonnaise Coup de pouce pour aider les enfants qui maîtrisent mal le langage à leur entrée en classe de CP.

Un nouvel outil pour lutter contre les dérives des locations touristiques meublées

Le marché locatif est très tendu dans le centre-ville de Lyon. Depuis le 1er novembre 2021, un encadrement des loyers est en vigueur pour freiner la hausse des prix. Pour améliorer l'accès au logement, les élus écologistes veulent maintenant contraindre les propriétaires qui louent des appartements meublés sur les plateformes numériques comme Airbnb à rester dans les clous de la réglementation en vigueur depuis 2017, avec notamment le seuil de 120 nuitées. L'adjoint à l'urbanisme et au logement, Raphaël Michaud, et le maire ont ainsi annoncé le lancement d'un nouvel outil de contrôle. "Nous allons expérimenter un outil de centralisation des données des plateformes pour mieux les contrôler. Nous faisons d'un dispositif test avec les villes de Nice, La Rochelle, Bordeaux ou Strasbourg", dit Grégory Doucet. Cet outil, nommé API meublés, doit permettre aux 3,5 agents de la ville dédiés aux contrôles d'avoir un accès facilité aux données. "Bizarrement, depuis 15 jours Airbnb nous délivre déjà l'exclusivité de ses données avant même l'entrée en vigueur de ce nouvel outil", pointe Raphaël Michaud. Jusqu'ici, les décisions de justice contre des propriétaires hors-la-loi sont très rares : la première condamnation à Lyon a été prononcée en juin 2021.

Une revalorisation salariale pour les agents de la ville

Une série de délibération sera présentée concernant le personnel municipal. Le maire Grégory Doucet a notamment annoncé que dès le 1er janvier les salaires d'une partie des agents de la ville seraient revalorisés. Une enveloppe de sept millions d'euros sera consacrée à cette revalorisation salariale, qui concernera particulièrement les salaires les plus bas des fonctionnaires de catégorie C. Cette hausse de certains salaires doit aussi permettre de résorber l'inégalité homme-femme. Autre annonce, 50 nouveaux postes seront créés par la Ville en 2022. "Nous investissons sur l'humain", a déclaré Grégory Doucet.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut